Le Maroc intensifie ses activités de forage pétrolier et gazier

Home » Autres » Le Maroc intensifie ses activités de forage pétrolier et gazier

Le ministre marocain de l'Energie et des Mines, Abdelkader Amara, a déclaré que le pays s'apprêtait à forer 30 puits de pétrole et de gaz cette année dans le cadre de son plan de développement de la croissance.

En raison de sa stabilité par rapport aux autres pays d'Afrique du Nord et des perspectives de réserves à la fois offshore et onshore, le pays a accordé plusieurs permis à des sociétés pétrolières pour explorer ses réserves de pétrole et de gaz ces dernières années.

S'exprimant lors d'une conférence sur l'énergie, Abdelkader a souligné que depuis l'indépendance du pays en 1956, le pays n'a réussi à forer que 300 puits, mais rien qu'en 2014, ils travaillent à creuser 30 puits. Il a ajouté qu'ils ont augmenté leurs activités de forage afin de faire plus de découvertes et qu'un projet de loi sur l'industrie minière pour réduire la bureaucratie et attirer plus d'opportunités d'investissement est en cours de préparation.

BP, Cairn Energy et Chevron font partie des entreprises qui ont remporté des contrats par l'Office marocain des hydrocarbures et des mines (ONHYM).
En annonçant un accord avec Kosmos Energy, BP est la dernière compagnie pétrolière à avoir établi sa vue au Maroc et prendra une part dans trois blocs offshore avec des plans pour commencer à forer plus tard cette année.

Selon le rapport du Bureau national des hydrocarbures et des mines de 2011, l'industrie minière emploie environ 35,000 personnes et ses registres financiers représentent 53.6 milliards de dirhams (6.5 milliards de dollars)