L'industrie de la construction au Maroc enregistre un taux de croissance de 4.27%

Accueil » Autres » L'industrie de la construction au Maroc enregistre un taux de croissance de 4.27%

L'industrie marocaine de la construction a enregistré un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 4.27% au cours de la période considérée (2009-2013). Cette croissance a été soutenue par des réformes gouvernementales, notamment la libéralisation, la modernisation et la privatisation de secteurs auparavant gérés par le gouvernement. Malgré la crise financière et les soulèvements du printemps arabe, le gouvernement a augmenté les dépenses de construction et de rénovation des routes, des aéroports et des ports maritimes.

Ceci est selon un rapport de recherche sur la construction au Maroc - Principales tendances et opportunités jusqu'en 2018. Le rapport indique que la croissance de l'industrie de la construction devrait rester saine au cours de la période de prévision (2014-2018), en raison de l'accent mis par les gouvernements sur infrastructure et construction résidentielle. Les marchés de la construction résidentielle, des infrastructures et commerciale représentaient collectivement 84.1% de la valeur de l'industrie de la construction en 2013. La contribution de ces trois marchés sera importante à la croissance globale de l'industrie, la production de l'industrie devant enregistrer un TCAC de 5.06% pour la période de prévision.

L'industrie de la construction est l'une des industries les plus importantes de l'économie marocaine, représentant 14.8% du PIB en 2012. Selon l'agence nationale des statistiques du pays, Haut Commissariat au Plan, la valeur ajoutée de l'industrie de la construction à prix constants a augmenté de 3.2%, de 940.7 millions de dollars américains au quatrième trimestre de 2012 à 996.3 millions de dollars américains au quatrième trimestre de 2013, grâce à l'investissement du gouvernement dans l'amélioration de la qualité des infrastructures, de l'éducation et des soins de santé, et dans la construction de logements abordables pour répondre à la demande croissante.

La croissance du marché de la construction résidentielle sera soutenue par un certain nombre de projets de logements abordables. En 2013, dans le but d'augmenter l'offre de logements abordables et de créer des emplois dans le pays, la Société financière internationale (IFC) a annoncé son intention d'investir 50 millions de dollars américains dans Alliances Group, l'un des principaux constructeurs marocains de maisons, qui aidera l'entreprise construire 110,000 logements abordables d'ici 2020.

Le marché de la construction d'infrastructures devrait enregistrer une croissance saine tirée par des investissements dans les infrastructures routières, ferroviaires, énergétiques et de communication. Un certain nombre de grands projets de transport visant à améliorer et à étendre les réseaux routiers et ferroviaires du pays sont en cours. L'Office national des chemins de fer du Maroc construit actuellement le projet de train à grande vitesse Tanger-Casablanca, qui devrait être achevé au premier trimestre de 2016.

Pour améliorer l'approvisionnement en eau potable dans la province de Chtouka Ait Baha et à Agadir, la capitale de la province d'Agadir-Ida Ou Tanane, la Banque islamique de développement (BID) a approuvé un prêt de 272.0 millions de dollars en février 2014 pour développer les infrastructures hydrauliques dans les régions.