Le gouvernement algérien reporte ses offres pétrolières et gazières à septembre

Home » Autres » Le gouvernement algérien reporte ses offres pétrolières et gazières à septembre

Le gouvernement algérien a reporté d'un mois l'appel d'offres pour ses offres pétrolières et gazières, après que plusieurs sociétés énergétiques étrangères ont demandé plus de temps pour accéder à tous les périmètres potentiels.

Annonçant la décision de retarder l'ouverture des offres, le président de l'agence nationale algérienne des hydrocarbures ALNAFT a déclaré dans un communiqué de presse que certaines entreprises étrangères avaient demandé plus de temps pour accéder au potentiel de tous les périmètres, conduisant ainsi au report.

«Certaines firmes étrangères nous ont demandé plus de temps pour évaluer le potentiel de tous les périmètres. Nous avons accepté leur demande. Sid Ali Betata, le président de l'agence nationale algérienne des hydrocarbures ALNAFT a déclaré.

«Les offres seront ouvertes en septembre. Cette décision signifie que les contrats sont dus en octobre. » Il a conclu dans le communiqué de presse.
Le gouvernement algérien avait initialement prévu l'ouverture des appels d'offres pour son nouveau tour d'enchères pour l'énergie pétrolière et gazière en août de cette année, mais il semble maintenant qu'il faudra un peu plus de temps pour réaliser les projets alors que les entreprises se lancent dans l'accès à la viabilité des périmètres .

Le gouvernement avait lancé en janvier un appel d'offres dans le domaine de l'énergie consistant en une offre de 31 champs, fixant l'ouverture des offres pour le 6 août. Les entreprises gagnantes devaient signer des contrats le 5 septembre.