Tarifs de l'électricité ajustés à la hausse, la Zambie regarde l'inflation en face

Accueil » Autres » Tarifs de l'électricité ajustés à la hausse, la Zambie regarde l'inflation en face

Le coût de l'électrification en Zambie sera ajusté à la hausse de 25% à partir de juillet. Le Conseil de régulation de l'énergie (ERB) a déclaré qu'il avait autorisé la société d'État Zambia Electricity Supply Corporation Limited (Zesco) à augmenter le coût de l'électricité de 15.38% pour les utilisateurs commerciaux et de 25% pour les consommateurs domestiques. Ceci vise à permettre à la compagnie d'électricité de faire face aux coûts de production et de distribution d'électricité à ses clients

ZESCO, une compagnie d'électricité appartenant à l'État, est la plus grande compagnie d'électricité de Zambie, produisant environ 80% de l'électricité consommée dans le pays. ZESCO représente la Zambie dans le pool énergétique de l'Afrique australe.

La hausse des prix de l'électricité intervient à un moment où Zesco a l'intention d'exporter son énergie qui est en surplus de 200 MW à 300 MW suite à une ambitieuse expansion de 5 milliards de dollars US de production et de transport qui a porté sa capacité à plus de 2,200 MW. Selon Christopher Mubemba, directeur du développement de la transmission de la société publique d'alimentation en électricité, la position géographique du pays offre la possibilité de relier son réseau national à ses huit pays voisins au cours des trois à cinq prochaines années. Mubemba a déclaré que des travaux étaient en cours pour moderniser et construire de nouvelles lignes de transport d'électricité pour fournir de l'électricité dans le but de récupérer le statut d'exportateur net du pays dans les années 1980.

La capacité actuelle de la Zambie de 1,820 1,650 MW a été satisfaite avec une demande de plus de 6 250 MW qui devrait augmenter de XNUMX% par an, avec un déficit de XNUMX MW pendant les périodes de pointe.

Selon Geoffrey Sakulanda, président de l'Association zambienne des chambres de commerce et d'industrie, qui représente le monde des affaires, la hausse du prix de l'électricité est susceptible de faire grimper l'inflation du carburant dans le deuxième producteur de cuivre d'Afrique. L'inflation à la consommation de la Zambie s'est établie à 7.8% en glissement annuel en mai.

«Cela augmentera les coûts des intrants, ce qui affectera la rentabilité et compensera le fait que les entreprises devront répercuter les coûts sur les clients», a-t-il déclaré.

Réagissant à la hausse, le président de l'Association zambienne des fabricants (ZAM), Bright Chunga, a déclaré que les produits fabriqués localement deviendraient de moins en moins compétitifs une fois que les nouveaux tarifs de l'électricité seraient affectés et a appelé le gouvernement à aider à stabiliser l'économie.

Les ajustements n'incluent pas les sociétés minières, dont le coût de l'électricité a été augmenté de 28.8% en avril. Cependant, Maureen Dlamini, directrice générale de la Chambre des mines de Zambie (CMZ), a déclaré que la hausse est trop élevée et augmenterait encore le coût des opérations des mines et a depuis engagé l'ERB sur l'augmentation. Yotam Mtayachalo, président du Forum pour la démocratie et le développement (FDD) sur la Copperbelt, a déclaré que l'augmentation des tarifs augmenterait le coût des affaires en Zambie et pourrait entraîner des pertes d'emplois afin de soutenir les opérations.

Le réseau national en Zambie ne s'étend qu'à certaines parties du pays et le Conseil de régulation de l'énergie encourage les investissements privés dans la production hydroélectrique en raison du déficit électrique.