L'UE accorde au Nigéria 697 milliards de dollars américains pour le développement des infrastructures

Acceuil » Autres » L'UE accorde au Nigéria 697 milliards de dollars américains pour le développement des infrastructures

Les plans de développement des infrastructures du Nigéria ont reçu un coup de pouce de l'Union européenne. C'est après que l'UE a signé un accord financier de 697 milliards de dollars avec le gouvernement nigérian.

L'argent, qui sera versé sur une période de sept ans à compter de 2014, sera utilisé pour le développement de l'alimentation électrique, entre autres programmes de développement.

Selon le ministre de tutelle de la planification nationale, M. Alhaji Bashir Yuguda, l'accord a été scellé à Nairobi, au Kenya, lors de la cérémonie de signature du 11e récent programme indicatif national (PIN) du Fonds européen de développement (FED) entre le gouvernement fédéral du Nigéria et l'Union européenne. En 2013, l'UE a également fourni 136 millions de dollars américains pour soutenir le développement du Nigéria.

Andres Piebalgs, commissaire pour la coopération au développement à l'UE, a déclaré qu'il y avait une possibilité d'augmenter la subvention à l'avenir, si les fonds sont utilisés correctement.

Yuguda a noté que cela était également conforme à la 99e session qui vient de s'achever du Conseil des ministres de l'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP); et 39e session des réunions du Conseil des ministres d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique-Union européenne (ACP-UE).

M. Yuguda a expliqué que les projets du FED visaient à relever certains défis auxquels le Nigéria était confronté à ce stade de la consolidation de son statut de pays à revenu intermédiaire. Selon lui, les programmes aideront également la nation à atteindre ses objectifs de développement exprimés.

Lors de la récente réunion du Conseil conjoint des ministres des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et de l'UE à Nairobi, au Kenya, le commissaire européen au développement, M. Andris Piebalgs, et les ministres de 16 pays ACP ont cosigné les premiers programmes indicatifs nationaux dans le cadre du 11e Fonds européen de développement pour la période 2014-2020. Selon Piebalgs, la signature marque le feu vert officiel pour l'avenir de l'aide de l'UE dans ces pays.