Un rapport indique que le marché immobilier égyptien est sur la voie de la reprise

Acceuil » Autres » Un rapport indique que le marché immobilier égyptien est sur la voie de la reprise

Les perturbations sur le marché immobilier égyptien en raison des instabilités économiques et politiques du pays devraient s'atténuer d'ici fin 2014 et 2015, selon une société immobilière Jones Lang LaSalle. Ces améliorations sur le secteur sont probables puisque certaines évolutions économiques positives ont déjà été enregistrées au premier trimestre de 2014.

Selon le rapport trimestriel de Jones Lang LaSalle, les principaux indicateurs de cette amélioration comprennent la réduction du déficit budgétaire de l'Égypte, l'amélioration des performances boursières et l'augmentation des réserves de change depuis 2013.

La Banque centrale d'Égypte (CBE) a enregistré une réserve de change de 17.3 milliards de dollars américains en février de cette année. Selon le ministère des Finances, l'Égypte a également reçu de bonnes nouvelles d'un déficit budgétaire en baisse pour les huit premiers mois de l'exercice 2013/14. La diminution de la marge était de 2.4%.

Selon le rapport, des conditions politiques incertaines et des «problèmes de construction et de permis» ont retardé l'achèvement de certains projets au premier trimestre, bien qu'un certain nombre de projets dans les secteurs résidentiel et commercial aient été achevés.

L'Égypte a déjà élu Abdel Fattah Al-Sissi à la présidence à la suite des élections générales de mai, après l'éviction du président islamiste Mohamed Mursi en juillet de l'année dernière. L'acceptation des résultats et l'installation du pays devraient offrir des conditions favorables à l'augmentation des locations. Alors que Hamdeen Sabahi, principal opposant d'Al-Sissi, a reconnu sa défaite, le pays s'installerait pour marcher sur la voie démocratique, ce qui pourrait ouvrir la voie à des améliorations prévues sur les marchés immobiliers.

Avant les élections, Al-Sissi avait coopéré avec Emirati Arabtec Construction Company dans le but de permettre aux jeunes à faible revenu d'obtenir 1 million de logements. Cela pourrait être réalisé après son élection.