La centrale 128MW de Sierra Leone en perspective

Home » Autres » La centrale 128MW de Sierra Leone en perspective

Le gouvernement de la Sierra Leone a signé un accord d'achat d'électricité (PPA) avec la Copperbelt Energy Cooperation (CEC) Africa pour construire une centrale électrique de 128 MW pour améliorer l'approvisionnement en électricité à Freetown.

La première phase du projet, qui devrait durer dix-huit mois, a été officiellement signée par le ministre des Finances et du Développement économique, M. Kaifala Marah, le 14th May 2014. L’accord régit les conditions d’investissement dans une centrale électrique et la fourniture de l’énergie produite à la Sierra Leone.

Selon le directeur technique de CEC-Africa, Emmanuel Katepa, le projet consiste en la construction et l'exploitation d'une centrale 128 MW sur une période de concession de 20 années. Il a affirmé que le projet serait mis en œuvre en trois phases; la première phase fournira 50MW by 2015, la deuxième phase fournira 39MW dans les mois 18 et la phase finale consistera à fournir 39MW dans les mois 18. Les phases du projet seront mises en œuvre conformément aux normes internationales les plus strictes. Le consortium a déjà entamé les études d'évaluation d'impact environnemental et social (EIES).

À 2007, le pays s’appuyait sur l’alimentation 4MW de la centrale Kingtom, progressivement construite de 17MW à 21 MW. À l'heure actuelle, Freetown reçoit un total de 25MW d'énergie fournie collectivement par le projet hydroélectrique de Bumbuna, la centrale électrique de Kingtom et la centrale électrique de Black Hall Road.

Selon Alhaji Timbo, responsable du service technique CEC-Afrique, le projet renforcera la production d'électricité de la National Power Authority au cours des prochains mois 18.

Le ministère de l'Énergie appelle les autres producteurs d'électricité indépendants à investir dans le secteur de l'énergie du pays en fournissant et en vendant de l'électricité au réseau national via le NPA.

L'électricité atteint moins de 10 pour cent de la population en Sierra Leone. Cette faible couverture en électricité et ce service peu fiable aggrave la pauvreté chez les citoyens sierra-léonais. À ce jour, le gouvernement sierra-léonais a lancé un effort de réforme de l’électricité pour créer deux entreprises d’État, l’une pour superviser la production et le transport de l’électricité et l’autre pour gérer la distribution et la distribution de l’électricité.