Le gouvernement nigérian appelé à accélérer la mise en œuvre du projet de loi sur l'industrie pétrolière

Accueil » Autres » Le gouvernement nigérian appelé à accélérer la mise en œuvre du projet de loi sur l'industrie pétrolière

L'ancien ministre de l'Énergie, le professeur Bartholomew Nnaji, a exhorté le gouvernement à accélérer la mise en œuvre du projet de loi sur l'industrie pétrolière (PIB), afin d'améliorer le secteur de l'électricité.

S'exprimant lors de la conférence de General Electric (GE) sur les défis auxquels le secteur de l'électricité est confronté et sur la façon dont les machines innovantes de GE répondent à la pénurie d'électricité dans le pays, il a déclaré que les incitations qui devraient attirer les investisseurs pour stimuler l'approvisionnement en gaz et aider à la réforme de l'électricité sont intégrées. dans le PIB.

Il a noté que les investisseurs patronnent rapidement le secteur pétrolier et gazier, et si dans les 5 à 10 prochaines années le projet de loi est adopté, le pays sera en mesure d'exporter des produits gaziers vers d'autres pays.

Selon le Senior Performance Monitor, Nigeria Integrated Power Project (NIPP) Engr. Chike Madueke, le capital humain est insuffisant pour dynamiser le secteur de l'énergie, même si une bonne composition en ressources humaines et en main-d'œuvre peut aider à transformer le secteur pétrolier et gazier dans le pays.

Dans une déclaration, le ministre a suggéré que le ministère de l'Énergie et de l'Environnement se réunisse pour élaborer une politique qui guiderait ses opérations, car il y a une sur-réglementation dans le secteur du gaz, et tout cela devrait être abordé dans le BIP.

Il a souligné que l'état de l'éducation, en particulier dans les établissements d'enseignement supérieur du pays, est dans le chaos et nécessite une attention urgente. À son avis, il a noté que la solution à l'inefficacité dans le secteur de l'électricité et du gaz est enracinée dans les personnes âgées, et une utilisation améliorée des équipements serait conforme aux normes internationales.

«Le besoin urgent de revitaliser l’infrastructure éducative du pays et le déploiement de technologies de pointe amélioreront l’alimentation électrique du pays.» Il a commenté.