Woodside va étendre ses investissements dans le pétrole et le gaz dans la région du bassin de Doukkala, au Maroc

Acceuil » Autres » Woodside va étendre ses investissements dans le pétrole et le gaz dans la région du bassin de Doukkala, au Maroc

L'Australien Woodside a conclu un accord de ferme qui lui permettra d'investir dans l'exploration pétrolière et gazière dans la région du bassin de Doukkala, au Maroc. Cela fait partie de la stratégie de l'entreprise d'investir dans de nouveaux bassins.

Signé avec Chariot Oil and Gas, l'accord verra la société prendre initialement 25% du capital des permis 1-VI de Rabat Deep Offshore et pourrait ajouter 25% supplémentaires en échange d'un engagement de portage de puits plafonné. C'est selon le communiqué de presse de la société.

Les permis 1-VI de Rabat Deep Offshore couvrent 10,782 492 km11,808 de terrain avec une profondeur d'eau de XNUMX à XNUMX XNUMX pieds.
Cependant, la zone sera toujours sous le contrôle de Chariot, qui détient 50% du capital. La participation de 25% est détenue par l'Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) du Maroc dans l'intérêt porté.

«L’exploration dans ce bassin s’aligne sur notre stratégie visant à garantir de nouvelles opportunités de croissance internationale dans les bassins frontières et émergents caractérisés par leur matérialité et leur qualité.» Directeur général de Woodside, a déclaré Peter Coleman.
Cela arrive à un moment où le pays a donné un coup de pouce à l'industrie pétrolière et gazière, avec 34 sociétés pétrolières et gazières internationales opérant au Maroc ou plus déjà dans l'industrie pétrolière et gazière marocaine. Le pays espère ajouter 30 puits à son portefeuille de puits pour augmenter les revenus de l'industrie.