Accueil Actualités Afrique Le Maroc construira la plus haute tour à vent d'Afrique

Le Maroc construira la plus haute tour à vent d'Afrique

Le Maroc construira la plus haute tour à vent d'Afrique

Le Maroc est en train de construire la plus haute tour éolienne du continent africain, mesurant 144.

La technologie espagnole a signé un accord avec Nabrawind pour le développement. La conception en acier à montage automatique Nabralift de la société, qui comporte également une fondation légère empilée, supportera une turbine 3.6MW Siemens Gamesa avec une hauteur de moyeu de mètres 144.

«Cette tour permet l'installation d'une éolienne complète - tour, nacelle, rotor - sans utiliser de grues de grande taille, quelle que soit la hauteur finale du moyeu. Le système à montage automatique (SES) est conçu pour installer les sections les plus basses de la tour à la dernière partie du processus d'assemblage. À cette fin, le SES est en mesure de lever le WTG par paliers intermédiaires et d'y installer des pylônes de tour », a déclaré la société.

Lire aussi: 87m USD approuvé pour le projet de parc éolien de Lekela en Egypte

La plus haute tour à vent de l'Afrique

La construction de la tour utilisera 80m3 de béton et de tonnes d'acier 10, par rapport au 500m3 de béton et de tonnes 60 d’aciers utilisés dans les conceptions «gravitationnelles». Les travaux débuteront cet été et le reste de l'installation se déroulera «à la fin de cette année et au début de la prochaine.

À ce jour, l'éolienne la plus haute d'Afrique se trouve en Afrique du Sud, une tour de 115-mètre installée par Siemens Gamesa. Le détenteur du record du monde est actuellement une tour 178-mètre installée en Allemagne.

Le Maroc, qui est en passe de devenir un leader mondial des énergies renouvelables. Actuellement, il importe plus de 90% de ses besoins en carburant et dépense 10-12% de son produit intérieur brut en importations d'énergie. Le pays nord-africain envisage de générer 42% de son énergie à partir d'énergies renouvelables, dont un tiers provenant des énergies solaire, éolienne et hydraulique.

Dans le cadre d'une entreprise visant une économie à faibles émissions de carbone, le Maroc a défini un programme ambitieux visant à accroître la contribution des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique national au 52 pc dans 2030.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!