dernières nouvelles

Accueil Actualités Afrique La construction de City of Hope au Libéria sur la bonne voie

La construction de City of Hope au Libéria sur la bonne voie

Les travaux de construction du projet City of Hope à Marshall, dans le comté de Margibi au Libéria, sont en bonne voie. La Première Dame Clar Marie Weah s'est dite ravie du projet et a déclaré que 75% du total des bâtiments à construire ont déjà été érigés. Le projet City of Hope, qui est en cours de construction par la Fondation Mme Weah - la Fondation Clar Hope, est une installation massive qui desservira les Libériens moins fortunés. Il se trouve sur six acres de terrain.

Le projet qui a démarré le 20 juin 2019 devrait s'achever dans environ deux ans. L'installation comprend un centre sportif qui contiendrait une piscine, un terrain de basket, une aire de jeux et un terrain de football.

Lire aussi: La construction d'un centre commercial de 1.3 million de dollars à Eswatini est presque terminée

City of Hope

Le projet comprend également des dortoirs pour accueillir les étudiants et le personnel, un centre de formation professionnelle, deux bâtiments scolaires académiques d'une capacité de 300 étudiants, un bâtiment administratif, un certain nombre de maisons d'hôtes et une clinique. L'installation fait également partie du programme pro-pauvres du président George Manneh Weah pour la prospérité et le développement.

Selon Mme Weah, une fois achevée, la ville de Hope serait un refuge, une maison et un centre de réadaptation pour les Libériens démunis, notamment les filles des rues, les jeunes défavorisés qui sont accrochés à la drogue et les orphelins, entre autres. La Première dame libérienne prévoit de recruter, d'élever et d'éduquer environ 200 filles de 3 à 5 ans; en leur fournissant gratuitement un foyer, des soins de qualité et une base éducative solide, du développement de la petite enfance aux niveaux primaire et secondaire.

Chaque lot de ces jeunes serait hébergé dans la ville de Hope pendant qu'ils suivent une formation et une réadaptation pendant environ 8 mois. «Cette installation est une initiative apolitique visant à créer une société équitable au Libéria où les femmes et les enfants sont en bonne santé. , éduqués et pleinement habilités à mener une vie prospère », a déclaré Clar Marie Weah.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!