dernières nouvelles

Accueil Actualités Afrique Le Sénégal recevra 91.5 millions de dollars pour l'électrification rurale

Le Sénégal recevra 91.5 millions de dollars pour l'électrification rurale

Le Sénégal recevra un prêt de 91.5 millions de dollars Exim Bank des États-Unis faciliter l'exportation des services d'ingénierie et de construction américains dans le secteur de l'électrification rurale.

La garantie de crédit accordée au Sénégal par la Banque Exim des États-Unis fait suite à une promesse faite en 2019, par le président de la République du Sénégal. Dans son discours de fin d'année, Macky Sall a annoncé qu'environ 1 milliard de dollars américains seraient investis dans le processus d'électrification rurale d'ici 2023.

Lire aussi: Le réseau électrique conjoint Égypte et Soudan entre en service

Électrification rurale

Le prêt permettra de connecter 330,000 415 personnes à des mini-réseaux solaires indépendants dans plus de XNUMX villages. Les travaux seront dirigés par Weldy Lamont, une société américaine exportant des équipements d'énergie renouvelable en Afrique, qui emploie 500 personnes dans 14 États aux États-Unis et au Sénégal.

Le secteur énergétique sénégalais est relativement petit. L'approvisionnement total en combustibles fossiles s'élève à 27 TWh / an, constituant ainsi près de 40% de l'approvisionnement en énergie primaire du Sénégal dont le reste est presque entièrement de la biomasse (bien plus de 50%) - dont la plupart non renouvelables - complété par du charbon et d'autres hydro et solaire pour l'électricité produite à partir d'énergies renouvelables.

L'électrification rurale est un défi majeur pour le Sénégal. Le pays n'a que 33% de taux d'électrification rurale et 65% de taux d'électrification au niveau national. Les ambitions énergétiques du gouvernement et le soutien des bailleurs de fonds permettent cependant aux agriculteurs sénégalais de garder l'espoir d'une meilleure couverture électrique.

En plus de combler le fossé énergétique, les investissements annoncés dans l'électrification rurale contribueront également à accroître la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique. Le Sénégal a jusqu'à présent été largement tributaire des énergies fossiles, qui représentent jusqu'à 90% du mix énergétique. Une tendance coûteuse qui représentait en 2015 10% du PIB.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!