dernières nouvelles

Accueil Actualités Afrique Le projet solaire proposé à Djermaya au Tchad entre dans une nouvelle phase

Le projet solaire proposé à Djermaya au Tchad entre dans une nouvelle phase

Le projet solaire proposé à Djermaya au Tchad est entré dans une nouvelle phase suite à un appel d'offres pour recruter une entreprise pour réaliser l'ingénierie, l'approvisionnement et la construction (EPC) de sa première phase de 32 MWc.

Cela survient environ 2 ans après que le gouvernement du Tchad sous son utilité nationale La Société Nationale d'Electricité (SNE) a conclu un contrat d'achat d'électricité (PPA) de 25 ans avec les développeurs de projets d'énergie solaire de 60 MWc, un consortium composé de Aldwich International, Énergies intelligentes & Infraco Afrique, société de financement détenue par Private Infrastructure Development Group (PIDG).

Les développeurs ont fixé au 31 juillet 2020 la date limite de soumission des offres des entreprises intéressées. Cette phase devrait être opérationnelle avant la fin de l'année prochaine.

Réalisation de la deuxième phase

La deuxième phase d'une capacité de 28 MWc sera réalisée lorsque la première phase sera opérationnelle pour compléter l'ensemble du projet solaire de Djermaya.

Lire aussi: 150 centres de santé au Tchad seront équipés de systèmes solaires photovoltaïques

Les travaux de construction de l'ensemble du projet comprennent l'installation de 200,000 100 panneaux solaires sur une superficie d'environ 30 hectares à environ 18 km de N'Djamena, la capitale du pays d'Afrique centrale. Il comprend également la construction d'une ligne aérienne de transport aérien à double circuit de 33 kV de 33 km et de deux transformateurs de 90/XNUMX kV au poste de Lamadji.

Premier producteur indépendant d'électricité (IPP) du Tchad

Une fois terminé, le projet solaire de Djermaya sera l'un des premiers producteurs indépendants d'électricité (IPP) du Tchad et l'une des premières centrales solaires à l'échelle commerciale du pays.

Il jouera également un rôle de premier plan dans la réalisation des objectifs de développement national du gouvernement de la République du Tchad qui sont de libéraliser le secteur de l'énergie, de mobiliser les investissements privés et de promouvoir le développement des énergies renouvelables dans ce pays d'Afrique centrale.

Le Tchad dépend fortement du fioul lourd et du diesel coûteux pour l'électricité, ce qui la rend vulnérable aux fluctuations des prix mondiaux du carburant et aux défaillances d'approvisionnement.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!