Le projet d'approvisionnement en eau potable en milieu rural au Cameroun recevra un coup de pouce de plus de 6.5 millions de dollars américains

Accueil » Actualité » Le projet d'approvisionnement en eau potable en milieu rural au Cameroun recevra un coup de pouce de plus de 6.5 millions de dollars américains

Le gouvernement de la Corée du Sud à travers le Agence coréenne de coopération internationale (Koïca) a récemment accordé un financement de plus de 6.5 millions de dollars à son homologue camerounais à l'appui du projet en cours d'approvisionnement en eau potable en milieu rural au Cameroun.

Ce financement appuiera notamment la mise en œuvre du projet à Ebebda, commune située dans le département de Lekié de la région Centre ; Koutaba ou Nkoutaba, commune située dans le département du Noun et la région de l'Ouest ; Massok, village de la commune de Massock-Songloulou qui se situe dans le département de la Sanaga-Maritime et la région du Littoral ; et Matomb, une commune située dans le département du Nyong-et-Kéllé et la région du Centre.

L'objectif, selon Alamine Ousmane Mey, le ministre camerounais de l'Économie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire va augmenter le taux d'approvisionnement en eau potable dans les zones ciblées de 35% à 85%.

Portée du projet

Le périmètre du projet couvre la réhabilitation et la construction des systèmes d'approvisionnement en eau potable, la mise en place de comités pour la gestion durable des ouvrages d'eau et le renforcement des capacités, ainsi que la gestion et le suivi-évaluation de la mise en œuvre du projet d'eau potable dans les villages concernés. .

Lire aussi : Lancement du projet de barrage d'irrigation Raviart de 5 millions de dollars américains en Côte d'Ivoire

Pour améliorer l'approvisionnement en eau potable de ses populations, le gouvernement camerounais met également en œuvre le Plan d'action national de gestion intégrée des ressources en eau (Pangire) et le Projet d'adduction d'eau et d'assainissement en milieu rural (Paea-MRU).

Ce dernier vise à améliorer l'efficacité des investissements du sous-secteur eau potable et assainissement à travers des activités de recherche et de renforcement des capacités et à fournir des informations cruciales pour la gestion des ressources en eau du Cameroun.

It is 93.8% financed from African Development Fund (ADF) resources, 2.7% from the resources of the Africa Climate Technology Finance Centre and Network (ACTFCN), and 3.5% from counterpart funds of the Government of the Republic of Cameroon.

91