L’Éthiopie inaugure un hôpital Shashemene de 3.6m en dollars américains

Accueil » Actualité » L’Éthiopie inaugure un hôpital Shashemene de 3.6m en dollars américains

L'Éthiopie a inauguré l'hôpital Shashemene de 3.6 millions de dollars et remis au bureau régional de la santé d'Oromia.

L'ambassadeur des États-Unis en Éthiopie Michael A. Raynor, le ministre de la Santé, le Dr Amir Aman, et le vice-président de l'État régional national d'Oromia, Teyiba Hassen, ont inauguré conjointement le nouveau centre de 1800 XNUMX mètres carrés, qui fournira des soins complets et coordonnés pour améliorer une une expérience centrée sur le patient et élargir l'accès aux soins de santé pour la population générale, y compris la prévention, les soins et le traitement des services liés au VIH/SIDA.

Lire aussi: La Tanzanie va créer un hôpital national pour les maladies infectieuses 

Hôpital de référence Shashemene

L’hôpital Shashemene Referal a été construit à l’origine comme centre de tuberculose et de lèpre à 1940 par la Mission intérieure du Soudan (SIM). Il a été transformé en un hôpital à 1976.

La construction de la nouvelle annexe du service ambulatoire a été réalisée par le Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) d'Amérique avec un financement du plan d'urgence du président des États-Unis pour la lutte contre le sida (PEPFAR).

L'établissement dispose d'un nouveau service de consultation externe ultramoderne avec maternité et unité d'urgence avec salle d'opération. Il comprend des zones désignées pour l'ultra-son, les salles d'attente et les salles cliniques. Les services de travail et d'accouchement sont également intégrés à la planification familiale, au conseil et au dépistage volontaires, à la thérapie antirétrovirale (TAR) et aux soins prénatals pour la prévention de la transmission mère-enfant.

L'hôpital servira également de centre d'urgence pour répondre aux besoins médicaux aigus d'environ 8 millions de personnes dans les communautés voisines des régions d'Oromia et des nations et peuples du Sud.

Le projet de l'hôpital Shashemene fait suite à des projets antérieurs financés par le CDC, notamment la construction de six laboratoires régionaux de santé publique, de neuf centres ambulatoires et d'un centre national de formation en santé publique à Addis-Abeba dans le cadre des États-Unis.