Les principaux barrages hydroélectriques à construire en Éthiopie

Accueil » Actualités » Les principaux barrages hydroélectriques à construire en Éthiopie

Barrages hydroélectriques en Ethiopie

Ethiopian Electric Power (EEP) va construire deux barrages hydroélectriques en Ethiopie sur le Genale-Dawa et Dabus rivières à un coût de 50.2 millions de dollars EU.

Une fois achevés, les deux barrages hydroélectriques en Éthiopie généreront une capacité totale de 672 MW d'électricité. L'énergie produite sera apportée au réseau national existant, d'une puissance de 5,000 XNUMX MW.

La rivière Genale-Dawa n'est pas le premier projet de barrage estimé à 20.6 millions USD. Cependant, le fonds du projet a été obtenu de la banque chinoise Exim. De plus, le projet de barrage Genale Dawa III est achevé à 80%.

Néanmoins, le nouveau barrage de Genale Dawa VI devrait générer 248 MW d'électricité. D'autre part, les 424 MW restants seront générés à partir de la rivière Dabus, un affluent nord de la rivière Abay dans la région sud-ouest de l'Éthiopie.

Selon le directeur des communications d'EEP, Miskir Negash, à compter de cette année, les projets devraient être achevés dans un délai de 4 ans, ajoutant que l'évaluation des entreprises de construction pré-qualifiées et la sélection des entrepreneurs sont presque terminées.

La rivière Genale-Dawa, vivace de 858 km, relie l'Éthiopie et la Somalie avec environ la moitié de sa longueur totale traversant la typologie montagneuse de Bale. La rivière Genale Dawa possède le troisième plus grand bassin versant, 74 km, avec un débit annuel de 6,000,000,000 XNUMX XNUMX XNUMX m3.

La rivière a une capacité de production hydroélectrique estimée à 9,300 5.8 GWh par an. Mais le fleuve devrait contribuer à environ XNUMX% du potentiel total estimé du pays.

Centrale souterraine

Le projet Genale-Dawa comprendra 16.5 km de tunnels et une centrale souterraine, un déversoir avec canal latéral, une crête de 650 m avec une hauteur maximale de barrage de 60 m. Le projet sera également construit sous la forme d'un barrage d'enrochement à noyau d'asphalte (ACCRAD) conçu pour avoir deux turbines Francis verticales de 125.4 mw chacune.

Une ligne de transmission de 400 kv, longue de 75 km, est également incluse dans la conception du projet. La ligne de transmission s'étendra de Genale-Dawa VI à la sous-station la plus proche à Genale-Dawa III où l'électricité produite sera connectée au réseau national.

Le barrage Genale-Dawa III régulera les débits de la rivière en aval du projet Genale-Dewa V de 13.7 millions de dollars américains afin de garantir que la rivière est en mesure de produire une énergie fiable.