Le Kenya soulève des problèmes de santé à propos des maisons au toit d'amiante

Accueil » Nouvelles » Le Kenya soulève des problèmes de santé à propos des maisons au toit d'amiante

Le Kenya a exprimé des inquiétudes concernant les maisons couvertes d'amiante et l'utilisation continue de tuiles d'amiante comme matériaux de toiture après que ses composants se sont avérés contenir des éléments qui causent le cancer.

Secrétaire principal au Ministère du logement Aidah Munano a déclaré à un comité parlementaire que le gouvernement, qui pendant longtemps a préféré utiliser des tuiles d'amiante pour la toiture en raison de sa polyvalence et de sa résistance à la chaleur, les remplace maintenant après que des recherches ont montré qu'elles contribuent au cancer.

Le secrétaire principal a déclaré à la commission parlementaire des transports, des infrastructures et du logement que le ministère avait l'intention de sensibiliser les Kenyans à l'utilisation de ce matériau comme matériau de couverture.

Le PS répondait à une pétition déposée par des habitants de la ville de Nyeri, qui avaient sollicité l'aide du gouvernement pour remplacer la toiture des vieilles maisons de Blue Valley Estate qui étaient construites en tuiles d'amiante.

Les résidents veulent que les tuiles soient remplacées par des tôles en fer galvanisé en raison des cas élevés de cancer parmi les résidents en raison de l'eau potable collectée sur le toit.

«C'est un fait que ce matériau, que le gouvernement a préféré pour couvrir ses maisons, provoque le cancer et il ne fait plus partie du matériau que nous utilisons ou que nous encourageons les promoteurs immobiliers à utiliser pour la toiture. Nous sommes actuellement en train de les remplacer », a déclaré le PS.

Lisez aussi: Une usine de tuiles de toiture de plusieurs millions de dollars en Tanzanie sera construite

Elle a dit au comité que le gouvernement avait commencé à retirer le matériel des maisons du gouvernement l'année dernière, mais avait été affecté par le manque de fonds.

Le secrétaire principal a demandé au Parlement d'approuver l'utilisation d'un pourcentage du revenu national du logement pour financer le remplacement du matériau par des tôles en fer galvanisé.

M. Kamanda, le président de la commission, a exhorté le ministère à agir à la hâte dans le programme de sensibilisation contre l'utilisation de l'amiante, exhortant le PS à travailler avec le ministère de l'Environnement pour sensibiliser contre l'utilisation continue des eaux de pluie collectées sur les toits en amiante.