La réhabilitation de la piste d'atterrissage de Nanyuki dans le comté de Laikipia, au Kenya, en bonne voie

Accueil » Actualités » La réhabilitation de la piste d'atterrissage de Nanyuki dans le comté de Laikipia, au Kenya, en bonne voie

La réhabilitation de la piste d'atterrissage de Nanyuki dans le comté de Laikipia est au top avec l'achèvement d'une piste de 1.5 km et de deux aires de trafic prévu en octobre de cette année. Les travaux sur la piste d'atterrissage très fréquentée se sont arrêtés après que l'entrepreneur qui avait initialement obtenu le contrat n'a pas été en mesure de livrer, obligeant le gouvernement à attribuer l'offre à un autre entrepreneur.

La piste d'atterrissage de Nanyuki est actuellement en cours de réhabilitation pour lui permettre d'accueillir des avions plus gros d'une capacité de charge allant jusqu'à 52 passagers. Actuellement, la piste d'atterrissage ne peut accueillir que des avions d'une capacité de 14 passagers.

La mise à niveau de 2.7 millions de dollars EU devrait améliorer le tourisme et le commerce dans la région. La piste d'atterrissage devrait rivaliser avec les aéroports Wilson et Ukunda en termes de vols intérieurs puisque le comté de Laikipia est une destination touristique majeure.

Selon David Kyule, Nanyuki Airstrip Manager, les ingénieurs de la piste d'atterrissage ont assemblé jusqu'à présent quatre avions, dont un hélicoptère Airbus appartenant à Tropic Air.

Autorité des aéroports du Kenya

Le Autorité aéroportuaire du Kenya (KAA) est un organisme autonome créé en 1991 par une loi du Parlement et chargé de la responsabilité générale de fournir et de gérer un système coordonné d'aéroports au Kenya.

KAA gère 4 aéroports internationaux, 4 aéroports nationaux et plusieurs pistes d'atterrissage. Le principal
les aéroports gérés par KAA sont: Jomo Kenyatta International Airport (JKIA), Moi International

Aéroport (MIA), aéroport international d'Eldoret (EIA) et aéroport international de Kisumu (KIA).
Tous les aéroports ont accueilli un total de 8 millions de passagers en 2012 avec JKIA, le navire amiral accueillant actuellement 6 millions de passagers par an. JKIA, qui contribue directement à environ 10.9% du PIB, est actuellement en cours d'expansion et de réhabilitation qui lui permettront d'accueillir 7.5 millions de passagers d'ici fin 2015.