AccueilNewsL'énergie solaire de 50 MW au Niger sera développée dans le cadre d'un programme solaire à grande échelle

L'énergie solaire de 50 MW au Niger sera développée dans le cadre d'un programme solaire à grande échelle

Avec la Groupe de la Banque mondiale, le gouvernement a annoncé que 50 MW d'énergie solaire au Niger, ce qui équivaut à environ 20% de la capacité électrique actuelle du pays d'Afrique de l'Ouest, seront développés dans le cadre du programme Scaling Solar.

Lire aussi : Le projet MyJouleBox au Bénin va bénéficier d'un coup de pouce de 1.8 M$ US

Rechercher des pistes de construction
  • Région / Pays

  • Secteur

Vous souhaitez voir les projets de construction à Nairobi uniquement ?Cliquez ici

Ce dernier (programme Scaling Solar) est une initiative du Groupe de la Banque mondiale qui vise à promouvoir le photovoltaïque en Afrique. Il se concentre sur la collaboration entre les développeurs de projets et les gouvernements qui souhaitent augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique de leur pays ou soutenir la construction de centrales photovoltaïques.

Dans ce cas, le Groupe de la Banque mondiale et le Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI) collaborera avec le ministère du Pétrole, de l'Énergie et des Énergies renouvelables, ainsi qu'avec le Société nigériane d'électricité (NIGELEC) afin d'attirer des partenaires du secteur privé pour développer et financer ce projet de production d'énergie solaire à l'échelle commerciale.

Les avantages du programme Scaling Solar sont la rapidité d'exécution, l'optimisation des coûts et la sécurité, car le projet est coordonné et géré de manière centralisée par le Société financière internationale (IFC), une organisation sœur de la Banque mondiale et membre du Groupe de la Banque mondiale.

Remarques

Selon la Mahamane Sani Mahamadou, le ministre du Pétrole, « L'ambition du Niger est d'augmenter sa capacité électrique installée afin de soutenir sa croissance économique et de faciliter l'accès des populations à l'électricité auquel cas le recours à l'énergie solaire sera déterminant.

Sérgio Pimenta, le vice-président d'IFC pour l'Afrique et le Moyen-Orient, d'autre part, a déclaré que l'amélioration de l'accès à l'énergie propre est une priorité pour IFC en Afrique, car elle améliore la qualité de vie, réduit la pauvreté et soutient l'activité économique et la création d'emplois. .

Une fois terminé, ce projet permettra à des milliers de foyers, d'écoles, d'entreprises et d'hôpitaux d'avoir facilement accès à l'électricité. Il contribuera également aux plans du gouvernement visant à produire 30 % de son énergie à partir de sources durables d'ici 2035.

93

Si vous travaillez sur un projet et que vous aimeriez qu'il figure dans notre blog. Nous serons heureux de le faire. Veuillez nous envoyer des photos et un article descriptif à [email protected]

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici