AccueilActualitésLa clôture financière des parcs éoliens de Brandvalley et Rietkloof révélée

La clôture financière des parcs éoliens de Brandvalley et Rietkloof révélée

Red Rocket Afrique du Sud a révélé la fermeture financière des parcs éoliens de Brandvalley et Rietkloof en Afrique du Sud après EDF RenewablesLe financement du projet a été récemment bouclé par le producteur indépendant d'électricité (IPP) basé à Cape Town, en Afrique du Sud.

Lisez aussi :Signature d'un accord pour le développement de trois projets éoliens terrestres en Afrique du Sud

Rechercher des pistes de construction
  • Région / Pays

  • Secteur

Vous souhaitez voir les projets de construction à Nairobi uniquement ?Cliquez ici

Les projets sont réalisés dans le cadre du 5e cycle du programme d'approvisionnement des producteurs d'énergie indépendants pour les énergies renouvelables (REIPPPP). Ils ont été développés par G7 Energies Renouvelables. Plus tard, les projets ont été repris par Red Rocket.

Les trois parcs éoliens que Red Rocket a obtenu l'autorisation de financer, de construire et d'exploiter ont été approuvés par le ministère sud-africain des ressources minérales et de l'énergie. L'approbation a eu lieu le 28 octobre 2021.

Ces trois projets sont actuellement en phase de construction. De plus, le parc éolien Wolf de 84 MW situé dans le Cap oriental sera construit par IPP.

Capacité combinée des projets de parcs éoliens Brandvalley et Rietkloof

Le Western Cape verra le développement des parcs éoliens Brandvalley et Rietkloof, qui auront une capacité combinée de 280 MW.

Red Rocket Energy prévoit que les parcs éoliens de Brandvalley, Rietkloof et Wolf pourront générer 1,500 2 GWh d'électricité propre par an. Une fois opérationnels, ils contribueront à réduire les émissions de dioxyde de carbone (COXNUMX) liées à la production d'électricité en Afrique du Sud.

Red Rocket travaille au développement de ces trois projets d'énergie renouvelable. La société travaille également en collaboration avec la société d'investissement sud-africaine H1 Holdings. Il s'associe également à Jade-Sky Energy, le Gestionnaires africains des investissements dans les infrastructures (AIIM) IDEAS, ainsi que des fiducies communautaires locales.

Les futurs parcs éoliens vendront l'électricité qu'ils produisent à Eskom. Le service public appartient à l'Afrique du Sud. 9.3 milliards de rands sud-africains devront être investis par Red Rocket et ses partenaires.

Si vous travaillez sur un projet et que vous aimeriez qu'il figure dans notre blog. Nous serons heureux de le faire. Veuillez nous envoyer des photos et un article descriptif à [email protected]

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici