AccueilNewsLa construction de la ligne de transport d'électricité Lom Pangar-Bertoua doit être achevée en 2021, Cameroun

La construction de la ligne de transport d'électricité Lom Pangar-Bertoua doit être achevée en 2021, Cameroun

La construction de la ligne de transport Lom Pangar-Bertoua au Cameroun, qui est réalisée par la société d'ingénierie française connue sous le nom de Cegelec, devrait être achevé entre novembre et décembre de cette année.

C'est ce qu'a révélé Théodore Nsangou, directeur général de la Société de développement de l'électricité (EDC), une entreprise publique camerounaise opérant dans le domaine de l'énergie électrique, lors d'une visite de site, le 16 mars dernier.

Rechercher des pistes de construction
  • Région / Pays

  • Secteur

Vous souhaitez voir les projets de construction à Nairobi uniquement ?Cliquez ici

La ligne de transmission de 105 km qui se connecte à la centrale électrique du barrage de 30 MW de Lom Pangar en cours de développement sur la rivière Lom, sera utilisée pour évacuer ou plutôt fournir l'électricité produite par la centrale à 150 villages de la région orientale du pays d'Afrique centrale .

Premiers 7.5 mégawatts d'électricité

Plus tôt cette année, en janvier, pour être précis, Gaston Eloundou Essomba-le ministre de l'Eau et de l'Énergie du pays, a annoncé que la centrale hydroélectrique injecterait les 7.5 premiers mégawatts d'électricité dans le réseau national à partir de début 2022.

Il a déclaré: «Au cours des 12 prochains mois, on s'attend à ce que la première turbine de l'usine de Lom Pangar soit mise en service. Cela améliorera l'approvisionnement énergétique dans la région orientale en injectant 7.5 MW d'électricité dans le réseau national. »

Lire aussi: Electrification rurale et accès à l'énergie dans les zones mal desservies du Cameroun

«Les trois autres turbines seront progressivement mises en service, afin d'atteindre la pleine capacité du projet (30 MW) d'ici juin 2022», a-t-il conclu.

Réduction du déficit énergétique dans la région de l'Est

La mise en service de la ligne de transport Lom Pangar-Bertoua et l'exploitation partielle de la centrale électrique de Lom Pangar coïncideront avec l'interconnexion du réseau interconnecté Est (RIE) et du réseau interconnecté Sud (RIS), grâce à la construction du 225 kV ligne à haute tension entre Yaoundé, la capitale camerounaise, et Abong-Mbang, à l'est du pays.

Cette interconnexion permettra à la région de l'Est, alimentée principalement par des centrales thermiques, de bénéficier des centrales de Songloulou et d'Edéa, dont les capacités ont officiellement augmenté de 150 MW depuis la mise en eau du barrage de Lom Pangar.

Couplée aux 30 MW de puissance attendus de la centrale de Lom Pangar, l'interconnexion des RIE et des RIS permettra à la région de l'Est de réduire durablement son déficit énergétique.

Si vous travaillez sur un projet et que vous aimeriez qu'il figure dans notre blog. Nous serons heureux de le faire. Veuillez nous envoyer des photos et un article descriptif à [email protected]

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici