AccueilActualitésLes centrales solaires de Maroua et Guider au Cameroun bénéficieront de l'impôt et ...

Les centrales solaires de Maroua et Guider au Cameroun bénéficieront d'exonérations fiscales et douanières

Le projet Dubai World Islands
Le projet Dubai World Islands

Le projet de construction des centrales solaires de Maroua et Guider devrait bénéficier des exonérations fiscales et douanières prévues par la loi d'incitation aux investissements privés de 2013 révisée en 2017.

C'est après qu'un accord connexe a été signé le 20 janvier 2021, à Yaoundé, la capitale du Cameroun, par l'Agence de promotion des investissements (API) et la Maroua Guider Solar Company (MGSC), une joint-venture choisie par le Cameroun national intégré d'électricité utilitaire, Eneo Cameroon SA, en 2018 pour développer et réaliser ledit projet.

Rechercher des pistes de construction
  • Région / Pays

  • Secteur

MGSC est formé par Scatec ASA, (anciennement Scatec Solar ASA) une société norvégienne spécialisée dans le système d'énergie renouvelable, le groupe israélo-américain Énergie Izuba et un Énergie Sphinx, une société d'électricité axée sur le développement de centrales thermiques et solaires en Afrique gérées par un opérateur économique camerounais basé aux États-Unis.

Le début des travaux de construction

Les actionnaires de MGSC informent que les travaux commenceront une fois que les négociations pour l'acquisition de la licence de production et de vente d'énergie solaire seront conclues avec l'État du Cameroun.

«Il s'agit du premier contrat de ce type dans le pays et il est donc nécessaire que toutes les parties concernées comprennent ce qui est en jeu. C'est plus important parce que le gouvernement de l'État n'est pas actionnaire de ce consortium comme il l'est dans KPDC et DPDC, qui exploitent respectivement les usines à gaz de Dibamba et Kribi. » a expliqué une source proche du projet en ajoutant que: «Dès que cette licence sera signée, nous avancerons rapidement dans la mise en œuvre du projet.»

Lire aussi: Le Cameroun va réhabiliter la centrale hydroélectrique de Lagdo

Attentes pour les centrales solaires de Maroua et Guider

Une fois achevées, les centrales solaires de Maroua et Guider seront capables de produire respectivement 15 et 10 MWc.
On s'attend non seulement à augmenter la capacité de production installée dans la partie nord du pays d'Afrique centrale, mais également à économiser 7 à 8 milliards de XAF en coûts de carburant chaque année, car les centrales thermiques opérant dans cette région seront fermées une fois que les centrales solaires deviendront opérationnel.

Si vous avez besoin de plus d'informations sur ce projet. Statut actuel, contacts de l'équipe du projet, etc. Veuillez Contact

(Notez qu'il s'agit d'un service premium)

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici