Accueil ActualitésProjet de construction du pont R1.65 milliard de Msikaba en cours
x
Top 10 des plus grands aéroports du monde

Projet de construction du pont R1.65 milliard de Msikaba en cours

Le projet de construction du pont de Msikaba est actuellement en cours dans la province du Cap oriental en Afrique du Sud. Selon le président Cyril Ramaphosa, le projet devrait créer 36 000 emplois et générer 4 milliards de rands de revenus pour les entreprises locales.

Lisez aussi: Agrandissement de la ville de la cascade de Johannesburg

Le projet de construction du pont de Msikaba de 580 mètres de long, que soutiendront des pylônes de 127 mètres de haut, devrait être achevé d'ici la fin de 2025 ou début 2026.

Ramaphosa s'est dit satisfait que le projet ait été géré par un entrepreneur sud-africain noir. L'appel d'offres pour la construction du pont a été remis en 2017 par le Agence nationale des routes d'Afrique du Sud (SANRAL).

L'appel d'offres a été attribué à la coentreprise Concor Mota-Engil (CMEJV), qui comprend Concor, une entreprise de construction sud-africaine, et Mota-Engil, une entreprise de construction portugaise.

Le projet de construction du pont de Msikaba, qui sera construit près de la ville rurale de Lusikisiki, dans le Cap oriental, devrait créer 36 000 emplois et contribuer 4 milliards de rands aux entreprises locales.

Déjà, 120 millions de rands ont été dépensés dans de petites entreprises locales. Le président Cyril Ramaphosa l'a annoncé jeudi lors d'une visite à la fondation en construction du pont à Lusikisiki.

Le pont à haubans devrait être achevé fin 2025 ou début 2026.

Il a été développé dans le cadre du projet N2 Wild Coast Road, qui visait à accroître les investissements et la croissance, à établir de nouveaux secteurs économiques et à renforcer sa connectivité entre les régions rurales et urbaines.

En s'adressant à proximité du site, Ramaphosa a déclaré que le projet générerait entre 21 000 et 28 000 emplois indirects pendant la construction et 8 000 emplois directs à temps plein une fois achevé.

Le projet a permis la création de 28 000 emplois indirects. Compte tenu des 8 000 autres emplois générés pendant la durée de vie du projet, un nombre substantiel d'emplois ont été créés dans l'ensemble.

Le président a également affirmé que le coût salarial serait de 720 millions de rands. C'est avec des ouvriers experts et non qualifiés déjà à bord.

Les travaux de fondation du pont ont commencé en mai 2020.

Selon Ramaphosa, la majeure partie des travailleurs serait formée sur le tas. Les habitants ont mis en place 62 % des 330 membres d'équipage sur la construction du pont. L'entrepreneur principal employait 156 travailleurs, tandis que les sous-traitants locaux en embauchaient 173.

Selon Ramaphosa, 600 ingénieurs et personnel d'assistance assureront une conclusion fantastique pendant le processus de construction.

Deux pylônes de 127 mètres de haut soutiendront le pont de 580 mètres de long.

Le tablier du pont, selon des sources, serait à 194 mètres au-dessus du fond de la vallée. Cela en ferait le troisième pont le plus haut d'Afrique, derrière le pont actuel de Bloukrans à 216 mètres et le pont de Mtentu, qui atteindra 223 mètres une fois achevé.

Si vous avez une remarque ou plus d'informations sur ce post, veuillez partager avec nous dans la section commentaires ci-dessous

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici