Accueil Nouvelles Afrique Le Zimbabwe dévoile le programme de logement Musha-Muzi

Le Zimbabwe dévoile le programme de logement Musha-Muzi

Le gouvernement du Zimbabwe a approuvé le programme de logement de Musha-Muzi, qui devrait ancrer et faciliter le financement et le développement durables de logements abordables pour les membres les plus modestes de la société. Le fonds de logement massif et abordable cible les fonctionnaires et les employés non gouvernementaux.

Selon la ministre de l'information, de la publicité et des services de radiodiffusion, Monica Mutsvangwa, le programme a été présenté par le vice-président Constantino Chiwenga, en tant que président du Comité du Cabinet renforcé sur la protection civile et la gestion des catastrophes.

«Le Cabinet a été informé que le Agence zimbabwéenne d'investissement et de développement (ZIDA) a proposé la création du Fonds de logement Musha-Muzi. Un écosystème de gouvernance du logement indépendant sera créé pour opérationnaliser le programme et assurer aux participants la plus grande prudence dans la gestion du fonds », a déclaré le ministre Mutsvangwa.

Lire aussi: Le projet ECO West, le dernier développement de la nouvelle ville, lancé en Égypte

Programme de logement Musha-Muzi

Elle a ajouté que le programme comprend quatre phases. La phase 1 ciblera les employés de la fonction publique et sera reproduite dans tout le pays, tandis que les phases 2, 3 et 4 seront étendues aux employés non gouvernementaux.

«Le programme Musha-Muzi construira une maison de quatre pièces sur un terrain de 200 mètres carrés. Dans les zones de réaménagement, le programme se concentrera sur la construction de complexes de grande hauteur dans les zones déjà desservies par les installations municipales existantes. Pour les immeubles de grande hauteur, une moyenne de 800 mètres carrés sera nécessaire pour le développement de quatre étages pouvant accueillir 16 familles », a déclaré le ministre.

Selon le ministre, le cabinet a été informé que le fonds, par l'intermédiaire de ses gestionnaires, approuvera et nommera des promoteurs qualifiés et compétents pour la construction des unités de logement, chaque promoteur devant construire un minimum de 50 unités ou plus par développement. Les développeurs seront payés à la fin de chaque développement.

«Pendant ce temps, les institutions financières intéressées ayant la capacité de fournir des crédits hypothécaires dans les limites des niveaux financiers requis recevront un stock de logements à mettre sur le marché. Les bénéficiaires identifiés et approuvés auront alors accès à des prêts hypothécaires par le biais des institutions aux taux de logement abordable indiqués », a-t-elle affirmé.

Dennis Ayemba
Monteur Pays / Caractéristiques, Kenya

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici