Construction d'une unité de gestion des déchets et de valorisation énergétique à Kloto, Togo

Accueil » Actualités » Construction d'une unité de gestion des déchets et de valorisation énergétique à Kloto, Togo

Le gouvernement du Togo en collaboration avec son homologue canadien de la province du Québec, il prévoit de construire une unité de gestion des déchets et de valorisation énergétique à Kloto, au Togo.

Le projet sera mis en œuvre par une entreprise montréalaise Technologies Biothermica inc., qui est une société intégrée d'énergie verte, d'énergies renouvelables et de technologies propres qui se concentre sur le développement de projets de carbone et d'énergie, les services de gaz de décharge et les solutions de contrôle de la pollution atmosphérique.

La portée du projet comprend la mise en place d'un système de collecte des déchets, la mise en place ultérieure d'une décharge technique (LET) utilisant des technologies de récupération de biogaz, et la mise en place d'une centrale électrique pour produire de l'électricité à partir de sources renouvelables, à savoir le biogaz et l'énergie solaire.

Financement du gouvernement de la province canadienne du Québec

Le gouvernement de la province canadienne du Québec sous son Programme de coopération internationale sur le climat (ICCP) qui vise à contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à aider les pays francophones les plus vulnérables à faire face aux impacts du changement climatique par le transfert de technologies, a mis de côté 499,733 XNUMX $ US pour la mise en œuvre du projet.

Lire aussi: Appels d'offres pour la construction d'énergies renouvelables du FIDA au Togo

Ce financement servira dans un premier temps à étudier le site de la future décharge technique (LET) que la préfecture de Kloto met à disposition du projet, à soutenir l'ONG Bioénergie Togo dans ses activités, à mettre en place la collecte, à démarrer la collecte des déchets , pour former des techniciens et sensibiliser la population aux bénéfices de la propreté et de la gestion durable des déchets.

Avantages du projet

Une fois terminé, le projet contribuera non seulement à la production d'énergie propre mais aussi à la lutte contre le changement climatique. On estime que le projet pourrait permettre des réductions cumulatives équivalentes à plus de 260,000 2 tonnes de CO 2030 d'ici XNUMX.

De plus, le projet devrait générer des retombées économiques dans la région et créer des emplois tant pour les Togolais que pour les Québécois, ainsi que pour aider au transfert d'expertise.