Les travaux sur le plus long pont suspendu d'Afrique reprennent

Accueil » Nouvelles » Les travaux sur le plus long pont suspendu d'Afrique reprennent

Les travaux de construction du plus long pont suspendu d'Afrique ont commencé. China Road and Bridge Corporation (CRBC) est le contractant du projet du pont situé à Maputo, au Mozambique.

Cependant, le CRBC a mis en place le premier des modules métalliques 57. Les modules formeront le tablier du pont. De plus, le pont relie le centre-ville à la commune de Katembe.

En outre, le pont pèse plus que les sons 7,000. Chacune des pièces a une largeur de 12m, une longueur de 26m et une épaisseur de 3m. Selon le ministre des Travaux publics, Carlos Bonete, il est possible d'assembler le pont en quelques jours 45, si le temps le permet.

Lisez aussi: Début de la construction du pont de Platjan au Botswana

«Le premier module est là, pratiquement au centre», a déclaré Carlos Bonete. «La prochaine étape consiste à assembler les autres modules jusqu'à ce que nous atteignions les extrémités du tablier, là où se trouvent les principaux piliers.»

De plus, il existe un accès à l'intérieur de chacun des modules, ce qui permettra l'entretien du pont, sans gêner le trafic traversant le pont. En fait, une fois le pont assemblé, il ne reste que la soudure et l’application de peinture anticorrosion.

Cependant, selon Bai Pengyu, de la CRBC, la société s’engage à achever le pont et à terminer 2017.

Lire aussi: Le projet de construction d'un pont entre le Botswana et la Zambie est en bonne voie, selon les responsables

Retards du projet

En ce qui concerne les retards du projet, il est possible que des circonstances particulières entraînent des modifications dans le calendrier de construction. Carlos Bonete, a fait remarquer que, en juin de cette année, le ministère des Travaux publics s'attendait à ce que le navire chinois transportant les modules de pont arrive à Maputo. Au lieu de cela, le navire est arrivé la semaine dernière.

Cependant, le principal problème ne réside ni chez le contractant, ni avec le gouvernement central, mais avec le conseil municipal de Maputo. Incroyablement, malgré des années à se préparer, le conseil n'a toujours pas déplacé les vendeurs du marché informel de la rue Nwakakana, et ils bloquent la route d'accès nord au pont.

Le pont et les routes associées, y compris la route de Katembe à la station touristique de Ponta d'Ouro, à la frontière avec la province sud-africaine du Kwazulu-Natal, sont budgétés à 725 millions de dollars américains. Une fois terminé, ce sera le plus long pont suspendu d'Afrique subsaharienne.