L'Égypte signe sept nouveaux protocoles d'accord pour la production d'énergie verte

Accueil » Actualité » L'Égypte signe sept nouveaux protocoles d'accord pour la production d'énergie verte

Des accords d'une valeur de 32 milliards de dollars américains ont été signés avec des entreprises étrangères pour la construction d'installations de production d'énergie verte à Sokhna, en Égypte. Les protocoles d'accord ont été signés par l'Autorité générale de Zone économique du canal de Suez (SCZONE), le Fonds souverain d'Égypte, la Compagnie égyptienne de transport d'électricité (EETC), la New and Renewable Energy Authority (NREA) et sept entreprises.

Le Premier ministre Mostafa Madbouly était présent lors de la cérémonie de signature, qui s'est déroulée jeudi au siège du cabinet égyptien.

Un aperçu des accords pour l'énergie verte à Sokhna

Le plus important de l'accord, avec un investissement prévu de 13 milliards de dollars, a été signé avec l'Indien Groupe Acmé, qui a l'intention de construire une installation à Sokhna pour créer 2.2 milliards de tonnes d'hydrogène vert par an.

De même, un accord pour le développement d'une centrale qui produira annuellement 2 millions de tonnes d'énergie verte a été conclu avec Globaleq du Royaume-Uni. L'investissement estimé dans le projet est de 11 milliards de dollars.

Lisez aussi: Signature d'un accord pour la construction d'une usine d'hydrogène vert de 8 milliards de dollars à Sokhna, en Égypte

De plus, le troisième accord a été signé avec Alfanar qui entend mettre en place une facilité de 4 milliards de dollars. Cette installation aura la capacité de produire 500,000 XNUMX tonnes d'énergie verte par an.

Une société arabe, Alcazar, a l'intention de construire un complexe à Sokhna pour produire 230,000 2 tonnes d'énergie verte par an. Le coût de ce projet est de XNUMX milliards de dollars.

Les accords complémentaires

Un autre accord a été conclu avec K&K Global Company pour produire 230,000 XNUMX tonnes d'hydrogène vert par an à Sokhna.

En outre, un protocole d'accord avec MEP Partenaires énergétiques méditerranéens propose des investissements de 250 millions de dollars dans le développement d'une installation de fabrication d'énergie verte. L'installation aura une capacité annuelle de 120,000 XNUMX tonnes d'ammoniac vert.

Actis est responsable du septième projet. Elle construira donc un complexe de 200,000 1.5 tonnes par an à Sokhna pour la production d'énergie verte à partir d'hydrogène et d'ammoniac vert. L'investissement estimé est d'environ XNUMX milliard de dollars.

De plus, la ruée vers les accords fait suite à la signature par l'Égypte de six protocoles d'accord pour le développement de l'hydrogène vert et de l'ammoniac vert. Ces projets sont situés dans la région d'Ain Sokhna, pour un total de 10 milliards de dollars.