Le Burkina Faso commence la construction de 2 centrales solaires à Koudougou et Kaya

Accueil » Nouvelles » Le Burkina Faso commence la construction de 2 centrales solaires à Koudougou et Kaya

Le gouvernement du Burkina Faso par le ministère de l'Énergie a annoncé le démarrage de la construction de deux centrales solaires, l'une d'une capacité de 20 MW à Koudougou, dans la province de Boulkiemdé située dans la région Centre-Ouest du pays, et l'autre d'une capacité de 10 MW à Kaya, dans la province de Sanmatenga située dans la région Centre-Nord.

Engie SA, la multinationale française des services publics d'électricité basée à La Défense, Courbevoie construira les parcs, et les lignes de transport et les sous-stations seront installées par la filiale Engie Énergie et systèmes Ineo en collaboration avec cinq autres sociétés, dont Mohan Energy Corporation et Unitech Power Transmission, les entités chinoises TBEA et Shandong Taïkai Power Engineering et le consortium IMPSDI formé par l'Inner Mongolia Electric Power Survey & Design Institute de Chine et l'ingénieur kényan Kesec.

Lire aussi: Le Burkina Faso lance un appel d'offres pour la construction de quatre centrales solaires photovoltaïques

Bachir Ismaël Ouédraogo, le ministre burkinabé de l'énergie a déclaré que ces entreprises ont entre 12 et 14 mois pour achever les travaux. Les 73.5 M $ US sont financés par le gouvernement burkinabé avec un La Banque Mondiale prêt dans le cadre du projet national d'appui au secteur de l'électricité.

Renforcement de trois liaisons interurbaines avec des stations de distribution d'électricité

Le gouvernement de ce pays d'Afrique de l'Ouest entend également renforcer trois liaisons interurbaines avec des stations de distribution d'électricité. Selon Société nationale d'électricité du Burkina Faso (Sonabel), une ligne de transport de 83 km 225 kV sera construite entre les villes de Pâ et Diébougou tandis que la deuxième liaison, une ligne 225 kV sera construite sur une distance de 60 kilomètres reliant les villes de Ziniaré et Kaya, et la troisième liaison, une Une ligne à 90 kV reliera Wona et Dédougou, distantes de 60 kilomètres.

Les parcs solaires et les nouvelles infrastructures injecteront 48.86 GWh, soit environ 2.5% de la demande nationale dans le réseau électrique et contribueront à stabiliser le réseau.