La bataille de Verdun x
La bataille de Verdun
AccueilNewsLe Libéria lance une enquête sur le retard de la construction de la route Gbarnga-Konia

Le Libéria lance une enquête sur le retard de la construction de la route Gbarnga-Konia

La Chambre des représentants au Libéria a chargé sa commission des travaux publics de lancer une enquête sur l'arrêt brutal du projet de construction de la route Gbarnga-Konia.

La décision faisait suite à une lettre rédigée conjointement par plusieurs législateurs du comté de Lofa, notamment Francis Sakila Nyumalin, Julie Fatorma Wiah et Cllr. Beyan D. Haword, appelant à l'intervention de la Chambre sur le retard du projet de construction de la route.

Lire aussi: La construction de la route Karloken-Fish Town au Libéria est presque terminée

«… On peut se rappeler que la mise en œuvre du projet de construction de la route Gbarnga-Konia a commencé il y a à peine trois ans, mais s'est arrêtée de manière inattendue pendant plus de six mois maintenant sans aucune explication ou cause donnée par les autorités du ministère des Travaux publics. Nous n'avons donc d'autre choix que de solliciter l'intervention de la Plénière », lit-on dans la lettre.

Un aperçu du projet

Le projet autoroute / route Gbarnga-Konia est la première phase du projet routier de plusieurs millions de dollars Gbarnga-Mendikorma conçu sous le règne de Ellen Johson Sirleafl'administration de retour en 2017.

Couvrant une distance de 131 kilomètres de Gbarnga-Konia, cette phase est subdivisée en deux sections, la première couvrant le Gbarnga-Salayea (81 km) et la deuxième, Salayea-Konia (50 km).

Ses travaux de construction ont débuté en 2018 sous George Weahla gestion de l 'entreprise avec une période d' exécution de 36 mois à compter de la date de début.

Pendant ce temps, la deuxième phase de l'ensemble du projet routier Gbarnga-Konia-Mendikoma couvre la route de 143 km Konia-Voinjama-Mendikoma.

L'équipe du projet

L'entrepreneur du projet est China Henan International Cooperation Group Limited (CHICO) et le consultant en surveillance est la Saudi Consulting Services Company (SAUDCONSULT) d'Arabie saoudite en collaboration avec Tristar Collaborative Engineering and Construction Consultant Liberia.

Les bailleurs de fonds du projet, selon le gouvernement, comprennent les Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (KFAED) et le Fonds de l'OPEP pour le développement international (OFID).

Si vous avez une remarque ou plus d'informations sur ce post, veuillez partager avec nous dans la section commentaires ci-dessous

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici