Les réseaux électriques de Douala et Yaoundé au Cameroun vont être rénovés

Accueil » Actualité » Les réseaux électriques de Douala et Yaoundé au Cameroun vont être rénovés

Les réseaux électriques de Douala et Yaoundé au Cameroun vont être rénovés suite à l'attribution du contrat pour la réalisation dudit projet.

Le marché en question a été attribué à MBH Power LimitedUn membre de la Groupe de sociétés Tolaram qui se concentre sur les solutions EPC dans la transmission et la distribution, le comptage et l'audit énergétique, et les solutions clés en main dans la production d'électricité conventionnelle et non conventionnelle.

Cette information a été révélée par Mbemi Nyaknga, le directeur général de la Société Nationale de Transport de l'Electricité.

Selon le contrat, d'une valeur de 17 millions de dollars hors TVA, la société nigériane sera responsable de la conception, de la fourniture et de l'assemblage de sous-stations à haute tension autour des villes de Yaoundé et de Douala, toutes deux situées dans la région sud du Cameroun. .

Lisez aussi: Le projet d'interconnexion du réseau électrique Cameroun-Tchad obtiendra plus de 305 millions de dollars US

Le projet doit durer au moins 12 mois.

Attentes pour le projet de rénovation des réseaux électriques de Douala et Yaoundé

Soutenu par le La Banque Mondiale, une institution financière internationale qui accorde des prêts et des subventions aux gouvernements des pays à revenu faible et intermédiaire dans le but de poursuivre des projets d'investissement, le projet à Douala renforcera et stabilisera le système de transport d'électricité en créant une boucle de 225 kV et 90 kV autour de la ville, selon Sonatrel.

Cela permettra par conséquent de sécuriser l'approvisionnement en électricité, d'éviter les chutes de tension et de réduire la dépendance à une production d'électricité thermique plus coûteuse.

A Yaoundé en revanche, il renforcera la desserte électrique, à travers la création de la liaison d'interconnexion Edéa-Nkolkoumou et Nkolkoumou-Nyom 2 par une double ligne de 400 kV, et la construction d'une boucle de 225 kV et 90 kV autour du ville.

Tout comme à Douala, cela assurera une bonne répartition de l'alimentation électrique, évitera les chutes de tension, etc.