Subvention approuvée pour le deuxième projet d'interconnexion électrique Éthiopie-Djibouti

Accueil » Nouvelles » Subvention approuvée pour le deuxième projet d'interconnexion électrique Éthiopie-Djibouti

Le conseil d'administration de la Groupe de la Banque africaine de développement ou La Banque Africaine de Développement a approuvé deux subventions d'une valeur de 83.6 millions de dollars pour la mise en œuvre du deuxième projet d'interconnexion électrique Éthiopie-Djibouti.

Les fonds comprennent une subvention de 69.65 millions de dollars US à l'Éthiopie et la deuxième subvention de 13.93 millions de dollars US à Djibouti, toutes deux provenant du Fonds africain de développement, le guichet de financement concessionnel de la BAD qui contribue à la promotion du développement économique et social dans les pays africains les moins avancés à travers la fourniture de financements concessionnels pour les projets et programmes, ainsi que l'assistance technique pour les études et les activités de renforcement des capacités.

Vue d'ensemble du projet

Le projet de deuxième interconnexion électrique Éthiopie-Djibouti comprendra la construction de près de 300 km de ligne d'interconnexion, 170 km de lignes de transmission et la construction de nouveaux postes et la rénovation de sous-stations dans les deux pays.

Lire aussi : Une subvention de 6 millions de dollars US approuvée pour le lancement de la phase initiale du programme Desert to Power

Ce projet complète le premier projet d'interconnexion électrique entre les deux pays qui a été inauguré en octobre 2011.

Selon M. Batchi Baldeh, directeur du développement des systèmes électriques de la BAD, la ligne de transport de 283 km atteint sa limite de capacité de transfert d'électricité en raison de plusieurs développements dans les deux pays, tels que le développement industriel dans la partie orientale de l'Éthiopie, le chemin de fer ligne de Djibouti à l'Éthiopie, qui est alimentée à l'électricité, et l'expansion du port de Djibouti.

« Les deux pays ont donc décidé de développer la deuxième ligne d'interconnexion électrique afin de maintenir la sécurité et la fiabilité énergétique notamment pour la République de Djibouti », a-t-il conclu.

Attentes pour le projet

Une fois terminé, le projet en question devrait augmenter les revenus d'exportation d'électricité de l'Éthiopie et en même temps stimuler l'accès de Djibouti à une électricité propre fiable et abordable, abaissant les coûts à moins de 0.10 USD par kWh.

Ces derniers contribueront à un environnement plus propice aux entreprises et à la création d'emplois pour les jeunes, ainsi qu'à une diminution des émissions de gaz à effet de serre, notamment à Djibouti.

80