Une subvention de 50 millions de dollars US est obtenue pour la mise en œuvre d'un projet d'eau dans l'État du Plateau, au Nigeria

Accueil » Nouvelles » Une subvention de 50 millions de dollars US est obtenue pour la mise en œuvre d'un projet d'eau dans l'État du Plateau, au Nigeria

Une subvention de 50 millions de dollars US a été obtenue du Agence Française de Développement (AFD) pour la mise en œuvre d'un projet d'eau dans l'État du Plateau, au Nigeria. Cela a été révélé par Mme Stella Buge, directrice générale du Plateau State Water Board.

Selon Buge, le conseil utilisera le fonds pour construire plus de kilomètres de conduites d'eau dans les zones jusqu'ici inexploitées de l'État. Résolvant ainsi les problèmes persistants de l'État en matière de pénurie d'eau.

Elle a déclaré : « L'AFD est actuellement sur place pour superviser ce projet d'extension du réseau de distribution. L'objectif de ce projet est d'améliorer l'approvisionnement et la qualité de l'eau pour les résidents du Plateau.

Le barrage de Yakubu Gowon et le barrage de Lamingo sont les deux usines d'eau qui seront rénovées. En conséquence, l'équipe d'ingénierie les a inspectés tous les deux.

Lisez aussi: Le Nigeria instaure le bassin fluvial BOT pour restaurer des projets d'eau dans 6 États

Les phases un et deux du barrage de Yakubu Gowon seront agrandies et réparées dans le cadre du projet d'approvisionnement en eau dans l'État du Plateau

Selon Buge, les phases un et deux du barrage de Yakubu Gowon, qui ont été construites en 1981 et 2001, respectivement, et ont une capacité de production combinée de 90 millions de gallons par jour, seront agrandies et réparées afin d'augmenter l'approvisionnement en eau de la ville. La station d'épuration de Lamingo bénéficierait également d'améliorations, a-t-elle poursuivi.

Le directeur général a salué l'implication du gouvernement de l'État dans le secteur de l'eau, en particulier le projet d'eau urbaine de l'État du Plateau soutenu par l'AFD.

Les ingénieurs français après l'inspection ont déclaré que les barrages subiraient le remplacement des pompes chimiques et des moteurs. Ainsi que des pompes et des moteurs à faible et haute levée.

Elle a dit qu'en plus de changer les vannes des filtres, les bassins de sédimentation seraient vidangés. Avec un transformateur de phase deux de 2MVA et un paquet de lamelles de phase deux.