Mises à jour du projet des lignes de tramway de Casablanca

Accueil » Actualité » Mises à jour du projet des lignes de tramway de Casablanca

La construction de systèmes basse tension pour les lignes de tramway de Casablanca devrait bientôt commencer au Maroc, cela vient après Casa Transport SA a attribué un contrat de 15 millions d'euros au français Compagnie ferroviaire Colas, leader des infrastructures ferroviaires.

Il est dit que le nouvel accord porte sur les études et l'installation de systèmes basse tension sur les voies, l'installation de systèmes de vidéosurveillance et de sonorisation, le contrôle de surveillance et l'acquisition de données, le réseau multiservice, la synchronisation horaire, ainsi que télécommunications dans un délai de trente mois.

Lisez aussi :Mises à jour du projet de construction de la ligne de chemin de fer Nigeria-Niger (Kano-Maradi)

Ce contrat intervient après ceux remportés précédemment en 2021 pour l'électrification (caténaires et sous-stations électriques) ainsi que la pose des voies ferrées de la section centrale des deux lignes du tramway de Casablanca, T3 et T4.

Ces deux lignes devraient contribuer aux options de transport public offertes dans la ville la plus peuplée du Maroc, qui compte environ 4 millions d'habitants. La ligne T3 comptera 20 stations sur un quai à double voie de 14 kilomètres, tandis que la ligne T4 comptera 19 stations sur un quai à double voie.

On dit que le Agence Française de Développement (AFD) accorde un prêt de 100 millions d'euros pour les nouvelles extensions de ligne, et le International Finance Corporation accorde également un prêt de 100 millions de dollars.

Contrat des lignes de tramway de Casablanca à Colas Rail

Ce nouveau contrat, selon Hervé Le Joliff, Président de Colas Rail, démontre que les collectivités territoriales marocaines et Colas Rail entretiennent une véritable relation de confiance.

Il a déclaré que son équipe est entièrement dédiée à fournir un système intégré, fiable et sûr à leur partenaire historique, en référence aux projets antérieurs pour le tramway de Casablanca.

Le français Colas Rail serait impliqué dans tous les projets de construction de système de tramway au Maroc depuis sa création en 2008, y compris les lignes de tramway Rabat-Salé 1 et 2 et leurs extensions, ainsi que les lignes de tramway de Casablanca T1 et T2.

septembre 2015

Lancement de la construction de la deuxième ligne du tramway marocain

La construction de la deuxième ligne d'un tramway marocain a été lancée au début du mois.

Les 15 kilomètres (T2) du tramway marocain relieront Ain Diab à la gare d'Ain Sebaa via les quartiers El Fida et Derb Sultan.

Selon le maître d'ouvrage adjoint de Casa Transport, le projet devrait desservir Hermitage, Mers sultan, Derb Kabir, Hay Al Amal, Hay Al Farah, Hay Tissir, Hay Jamal, Laayoune, Hay Massira, Hay Mohammadi, Dar Lamane, El Badr. et devrait être achevé dans les plus brefs délais déjà fixés.

Il a ajouté que la deuxième ligne desservira les zones qui sont très peuplées avec une estimation de 0.5 million d'habitants.

Le projet impliquait la construction de la première ligne qui dessert actuellement Sidi Moumen à l'est avec Ain Diab et le quartier des facultés à l'ouest.

Le coût du projet est estimé à environ 3.7 milliards de dirhams, la première phase du projet représentant près du double du coût de la deuxième phase.

Selon les ressources, le projet sera financé par la Commune Urbaine de Casablanca, région du Grand-Casablanca, en plus de fonds français.

«Les travaux de la deuxième ligne seront prêts d'ici la fin de 2018», a déclaré Casa Transport.

Le réseau de tramway de Casablanca devrait couvrir 110 kilomètres d'ici 2022.

janvier 2020

Le Maroc recevra 100 millions de dollars pour des projets de tramway et de route

Le Maroc devrait recevoir un financement de 100 millions de dollars Société financière internationale (IFC) pour la construction de deux lignes de tramway et des projets de routes rurales dans la région de Casablanca-Settat. L'accord de financement a été signé entre le président du Conseil régional de la région de Casablanca- Settat, Mustapha Bakkoury, le directeur général de Casa Transports, Nabil Belabid et le vice-président de la SFI pour le Moyen-Orient et l'Afrique, Sergio Pementa.

Détails du projet

Le financement verra l'extension du service de tramway par la construction des deux lignes. L'expansion ajoutera 39 stations d'arrêt et 26 km de voies au réseau de tramway existant. Une fois terminé, le temps de trajet sera réduit de 40%.

Lire aussi: La construction de l'autoroute Tiznit-Dakhla au Maroc sur la bonne voie

Les travaux sur les lignes seront effectués par une entreprise locale Transports Casa, spécialisée dans les travaux d'infrastructure et de transports urbains. Ce projet nécessite un investissement total de 728.3 millions de dollars et le gouvernement prévoit de mobiliser le montant restant auprès des institutions financières privées et publiques.

Stratégie de transport du gouvernement

Une partie de l'argent est également destinée à l'amélioration des routes rurales dans les communautés éloignées. Cela permettra à son tour de connecter plus de 400,000 2022 résidents à l'école, aux hôpitaux et à d'autres services. Les infrastructures devraient être mises en service d'ici XNUMX.

Le Royaume du Maroc prévoit des investissements d'environ 25 milliards de dollars américains dans la construction de routes jusqu'en 2035. Le gouvernement marocain a annoncé que plus de 5,500 45,000 km de nouvelles autoroutes et autoroutes devraient être construites avec cet investissement. De plus, 7,000 XNUMX km de nouvelles routes rurales seront construites tandis que plus de XNUMX XNUMX km de routes rurales seront modernisées.

novembre 2020

Tramway de Casablanca, Maroc: Casa Transport signe un accord de prêt pour la construction de deux nouvelles lignes

ligne de tramway

Casablanca Transport en Site Aménagé SA (Casa Transport SA), une société de développement local (SDL) chargée du «développement durable et solidaire» de Casablanca, la capitale économique du Maroc, a signé un accord de prêt de plus de 121 M $ US qui sera complété par une subvention d'assistance technique d'environ 606 000 $ US, avec Agence Française de Développement (AFD) pour la construction de deux nouvelles lignes (T3 et T4) pour le tramway de Casablanca.

La ligne T3 sera construite du boulevard Abdelkader Essahroui à la gare Casa Port via le centre-ville, sur une distance d'environ 14 kilomètres. Cette ligne comprendra vingt stations et cinq points de transfert multimodal. La ligne T4, quant à elle, couvrira une distance de 12.5 kilomètres du boulevard Okba Ibnou Nafiaa au parc de la Ligue arabe via le boulevard Mohamed VI. Il aura dix-neuf stations et quatre points de transfert.

Lire aussi: Construction d'un passage souterrain au Maroc pour décongestionner le trafic à Rabat

Avec un investissement total de plus de 771 M $ US, les deux lignes seront construites simultanément et devraient être mises en service en 2024.

Une étape décisive dans le plan de transport urbain de Casablanca

Nabil Belabed, directeur général de Casa Transport, a déclaré que la mise en œuvre de ce projet est une étape importante dans le plan de transport urbain de Casablanca. «L'objectif à long terme du projet est de fournir un réseau de transports publics de qualité, aussi large que possible et qui offre une intermodalité efficace avec d'autres modes de transport», a expliqué Belabed.

Selon le directeur de l'AFD au Maroc, Mihoub Mezouaghi, le projet vise également à favoriser un accès adapté des personnes à mobilité réduite mais aussi un accès plus sûr des femmes aux transports en commun, contribuant ainsi à faciliter leur plus grande insertion économique et sociale.

«Aujourd'hui, les tramways sont le mode de transport public privilégié à Casablanca. Actuellement, sur les lignes de tramway T1 et T2, 49% des usagers sont des femmes », a-t-il précisé.

2021 mai

Les lignes T3 et T4 du tramway de Casablanca au Maroc prennent forme

Les troisième et quatrième lignes du tramway de Casablanca au Maroc prennent forme suite au début du soudage des premières voies ferrées au niveau du Bd Mohammed VI entre le Bd la Résistance et la rue Ifni.

D’après Casablanca Transport en Site Aménagé SA (Casa Transport SA), société de développement local (SDL) chargée du «développement durable et solidaire» de Casablanca, la capitale économique du Maroc, c'est la première étape d'une longue série puisqu'il faudra au total près de 7,000 110,000 soudures similaires pour relier l'ensemble des 12 18 mètres linéaires du projet. L'entreprise précise que chaque opération de soudage, reliant les voies ferrées tous les 50 à XNUMX mètres, nécessite une technicité élevée et dure environ XNUMX minutes.

Lire aussi: Le plus long pont du Maroc, le pont de Laâyoune, sera inauguré en 2022

Cette étape du projet sera suivie par d'autres étapes de développement allant du test du matériel roulant à la marche à sec en conditions réelles de circulation.

Un aperçu des lignes T3 et T4

Une fois achevée, la ligne T3 s'étendra sur 14 km avec un total de 20 stations et 5 points de connexion avec les lignes T1, T2, T4 et BW1. Il desservira les axes du terminus Bd My Abderrahman (direction gare port Casa), rue Ibnou Majid El Bahar, rue Smiha, bd Strasbourg, bd Mohammed VI, bd Idriss Harti, Bd Idriss El Allam, bd Abdelkader Essahraoui, avenue 10 mars, terminus terminus de la rue 1.

S'étendant sur une distance de 12 km, la ligne T4 aura en revanche 19 stations et 4 points de connexion avec les lignes T1, T2 et T3. La ligne débute en centre-ville au bd Moulay Youssef (Parc de la Ligue Arabe) et poursuit sa trajectoire rue Allal El Fassi, rue Rahal Meskini, Place de la Victoire, rue Barathon, rue Capitaine Puissesseau, Route des Oulad Ziane, A3 Traversée d'autoroute, avenue 10 mars, Avenue Anoual / Rue du Nil, bd Idriss el Allam, bd Idriss El Harti, Terminus bd Okba.