L'Ethiopie va construire le plus grand aéroport d'Afrique

Accueil » Actualité » L'Ethiopie va construire le plus grand aéroport d'Afrique

Les projets du plus grand aéroport d'Afrique annoncés pour la première fois en 2020 continuent d'être en veilleuse deux ans plus tard. Le site du projet a été identifié à Bishoftu, à 38 kilomètres d'Addis-Abeba. Ethiopian Airlines Group (EAG) a publié à deux reprises des demandes de propositions, mais la réponse n'a pas été enthousiaste, ce qui a obligé EAG à revenir à la planche à dessin. Une nouvelle proposition est attendue une fois l'examen de son plan directeur effectué

Retour en 2020 Ethiopian Airlines Le directeur général Tewolde Gebremariam a révélé le plan ambitieux. Selon certaines informations, l'aéroport sera le plus grand du genre en Afrique. Il aura la capacité d'accueillir 100 millions de passagers chaque année.

L'aéroport sera construit sur un terrain de 35 kilomètres carrés à une altitude inférieure. L'aéroport devrait réduire la consommation de kérosène et permettre des vols sur une plus grande distance. Ceci est principalement dû à la faible altitude.

Développement du nouvel aéroport de 5 milliards de dollars américains à Bishoftu, en Éthiopie

Aéroports de Paris Ingénierie (ADPI), une société française d'ingénierie et de conception aéroportuaire, a achevé une étude de faisabilité pour le nouvel aéroport proposé de 5 milliards de dollars à Bishoftu. L'étude aurait inclus l'identification du site du projet à Bishoftu, à 50 kilomètres d'Addis-Abeba.

Début 2021, Ethiopian Airlines a lancé une demande de propositions (RFP) pour embaucher une société de conseil en ingénierie, conception et supervision de projet. L'entreprise, par conséquent, effectuerait des revues de conception, définirait les exigences de l'aéroport et préparerait les documents d'appel d'offres pour obtenir l'entrepreneur de développement de l'aéroport. De plus, l'entreprise procéderait à l'évaluation des offres et à la supervision du développement du nouvel aéroport de 5 milliards de dollars américains à Bishoftu.

Lisez aussi: Construction de 150 passerelles et de 230 miles de voies d'alimentation en Éthiopie en cours

Finalement, la compagnie aérienne n'a reçu que deux propositions qualifiées en réponse à la DP. L'une des réponses est venue d'un consortium dirigé par une société d'ingénierie américaine. Le second provenait d'une firme de design libanaise avec des filiales américaines. Cependant, Ethiopian Airlines a décidé de relancer l'appel d'offres. Il a donc apporté quelques ajustements à la DP et l'a renfloué. La nouvelle date limite de soumission des propositions a été fixée au 20 août 2021. Après tout, les deux mêmes soumissionnaires ont répondu au deuxième appel d'offres.

La direction d'Ethiopian Airlines a décidé de revoir en profondeur le plan directeur ainsi que l'appel d'offres avant de lancer le troisième appel d'offres. En outre, l'aéroport a indiqué qu'il était ouvert aux modèles d'exploitation et de propriété pour l'aéroport de 5 milliards de dollars américains à Bishoftu. Il s'agit notamment du modèle de construction, d'exploitation et de transfert (BOT) et du modèle de partenariat public-privé (PPP). Cependant, quel que soit le modèle d'exploitation et de propriété, le soumissionnaire retenu devra proposer des options de financement.

Attentes pour l'aéroport de 5 milliards de dollars américains à Bishoftu

Le nouvel aéroport, qui sera le plus grand d'Afrique, devrait soulager la pression à l'aéroport de Bole. Tel qu'il est, Aéroport international de Bole a la capacité de gérer 19 millions de passagers par an. La croissance rapide d'Ethiopian Airlines, qui est la plus grande compagnie aérienne d'Afrique en termes de taille de flotte et de revenus, n'a pas suivi l'infrastructure aérienne.

Ethiopian Airlines est la compagnie aérienne nationale éthiopienne et appartient entièrement au gouvernement du pays. Il a été fondé le 21 décembre 1945 et a commencé ses opérations le 8 avril 1946, s'étendant aux vols internationaux en 1951.

L'entreprise est devenue une société par actions en 1965 et a changé son nom d'Ethiopian Air Lines en Ethiopian Airlines. La compagnie aérienne est membre de l'Association du transport aérien international depuis 1959 et de l'Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA) depuis 1968.

Son hub et son siège social se trouvent à l'aéroport international de Bole à Addis-Abeba, d'où il dessert un réseau de 125 destinations passagers ; 20 d'entre eux intérieurs et 44 destinations cargo. La compagnie aérienne possède des hubs secondaires au Togo et au Malawi.

1 réflexion sur "L'Éthiopie va construire le plus grand aéroport d'Afrique"

  1. Malgré les ragots derrière le PDG, mais pour moi aucune preuve concrète, cet homme est sans aucun doute industrieux, clairvoyant, sûr de lui et énergique. Je suis toujours son bilan de ce qu'il a accompli, surtout après avoir écouté son interview avec Sheger Radio.
    Je l'aime et l'apprécie. Même si les nôtres sont corrects, je l'aime toujours et je le respecte, car ce dont l'Éthiopie a besoin en ce moment dans la brume, ce sont des gens qui travaillent comme lui au lieu de bavarder avec toutes les ordures qui n'amèneront même pas les choses.

Les commentaires sont fermés.