L'Ouganda construit la plus grande centrale photovoltaïque en Afrique de l'Est

Accueil » Avis d'entreprise » Solaire » L'Ouganda construit la plus grande centrale photovoltaïque en Afrique de l'Est

Une centrale solaire photovoltaïque 10MW qui sera construite dans la ville de Soroti, dans l'est de l'Ouganda, sera la plus grande centrale photovoltaïque d'Afrique de l'Est et devrait fournir une électricité propre aux ménages 40,000 locaux.

Le projet 19m en dollars américains a été lancé par un consortium d’entreprises européennes d’énergie propre, de centrales solaires photovoltaïques et d’instituts de financement, qui collaborent pour rendre la centrale opérationnelle d’ici à juillet de cette année. Compagnie française d'énergie propre, Eren RE et spécialistes du développement en Afrique Groupe Access Energy font également partie du projet.

La centrale solaire de plusieurs millions de dollars, qui a déjà démarré, est la première à être développée dans le cadre de l'installation GET FiT en Ouganda. Il s'agit d'un projet mis en place conjointement par KfW et l'Agence de régulation de l'électricité du gouvernement ougandais (ERA). Le fonds fiduciaire de l'Union européenne pour les infrastructures est également impliqué, tandis que le groupe espagnol TSC, du groupe EPC, supervisera la construction de l'usine et sous-traitera une partie des travaux à des entreprises locales.

En Afrique subsaharienne, il s’agit du premier projet de développement de l’énergie solaire financé par des fonds privés. Il est financé par plusieurs entreprises, notamment: Emerging Africa Infrastructure Fund de Londres, la banque de développement néerlandaise FMO et celle de l'Allemagne Banque de développement KfW.

En Afrique, la société multinationale Access Energy Group, basée à Dubaï, a attribué de nombreux projets solaires et développe actuellement 190 MW de systèmes photovoltaïques solaires en Égypte, d’autres au Kenya, au Ghana et en Asie centrale.

«L'énergie renouvelable telle que l'énergie solaire a une opportunité unique d'augmenter les infrastructures de l'Afrique et de façonner un avenir plus propre en branchant efficacement 10 à 50 MW. La disponibilité limitée du réseau en Afrique joue un rôle important pour le déploiement des énergies renouvelables », a déclaré Reda El Chaar, directeur général du groupe Access Energy.