Le projet australien d'installation de levage de navires attribue un contrat de construction

Accueil » Actualité » Le projet australien d'installation de levage de navires attribue un contrat de construction

Le projet australien d'installation de levage de navires a officiellement attribué son contrat de construction à la coentreprise Clough-BMD. Un communiqué de presse indique que les entreprises qui forment collectivement la coentreprise ont prouvé leurs capacités. Le gouvernement du Territoire du Nord a déclaré que son développement commencerait bientôt.

Dans l'ensemble, l'emplacement de l'installation sera situé dans le bras est de Darwin. Sa largeur s'étendra sur 26 mètres de large et 103 mètres de longueur. Au total, le développement disposera de quatre postes d'amarrage humides pour l'entretien dans l'eau. De plus, il comprendra 20 hectares de aires de repos pour d'autres travaux de maintenance ainsi que pour la réparation des navires.

En 2018, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a reçu un prêt de projet de 300 millions de dollars de la Facilité d'investissement du nord de l'Australie du gouvernement fédéral. En commentant le projet, le PDG de Clough a déclaré que sa construction vise à répondre aux besoins actuels et à long terme du ministère de la Défense et de la Force frontalière australienne. En outre, Peter Bennett a noté que l'installation vise également à répondre aux exigences du secteur général de la pêche ainsi que du secteur maritime.

Lire aussi: Le projet australien Outback Way annonce une étape importante de sa construction

Capacité du projet d'installation de levage de navires en Australie

De manière assez impressionnante, le projet australien d'installation de levage de navires peut se targuer d'avoir la capacité de soulever des navires pesant jusqu'à 5,500 XNUMX tonnes. Son vaste potentiel permet également à l'installation de gérer la flotte de patrouilleurs offshore nouvellement acquise par les forces de défense australiennes.

Un communiqué officiel a en outre révélé qu'en juin, la modélisation hydraulique 3D et la simulation de navigation pour le développement étaient terminées. Le gouvernement du Territoire du Nord a ajouté que le projet avait reçu les approbations de l'EPA un mois plus tard, en juillet de cette année. Le ministre du Développement du territoire a souligné qu'au cours des 12 derniers mois, d'immenses efforts ont été déployés pour garantir que le projet démarre le plus rapidement possible. Grâce à sa construction, environ 250 opportunités d'emploi seront créées. De plus, il est prévu qu'une centaine de travailleurs en moyenne seront sur place pendant toute la durée du chantier.