Projet de logement pour les agences de sécurité au Malawi

Accueil » Actualité » Projet de logement pour les agences de sécurité au Malawi

Les logements au Malawi pour les agences de sécurité ont longtemps été inadéquats. Cela a incité le gouvernement malawien à lancer le projet de maisons des agences de sécurité du Malawi dans le cadre duquel 10,000 XNUMX résidences seront construites pour les forces de défense du Malawi, Service de police du Malawiet Service pénitentiaire du Malawi.

Le projet de logements pour les agences de sécurité au Malawi a débuté en décembre 2021 et a été dispersé à travers le pays, avec 1,000 XNUMX résidences en construction dans la première phase.

Le seul poste de police de Jenda à Mzimba devrait avoir 100 résidences supplémentaires, mais seulement dix sont actuellement en cours de construction dans la première phase. Huit des dix postes sont destinés aux jeunes officiers, tandis que deux sont destinés aux officiers supérieurs. Les résidences seront achevées et habitées d'ici fin juin 2022.

Deus Gumba, vice-ministre des terres, a déclaré que le président Lazare Chakweraétait de veiller à ce que les troupes et les policiers soient logés de manière appropriée, ajoutant qu'il était satisfait des travaux de construction en cours au poste de police de Jenda.

Portée complète du logement au Malawi pour les agences de sécurité '

Gumba a mentionné que l'objectif pour Jenda est de construire 100 logements, mais ils n'ont commencé qu'avec dix dans cette phase initiale. L'objectif global est de créer 10,000 1,000 logements, la première phase étant de XNUMX XNUMX. Cela se produit dans tout le pays.

L'entrepreneur de Jenda a félicité la police pour avoir fourni une protection suffisante. Il a déclaré qu'étant donné que les résidences sont destinées au personnel de police, la police elle-même offre la plus grande protection et que tout se passe bien. Le projet devrait être terminé dans 12 mois.

Signalé plus tôt

septembre 2019

Le gouvernement va construire 10 000 logements au Malawi pour les agences de sécurité

Le gouvernement du Malawi a annoncé son intention de construire 10 000 maisons d'agences de sécurité en cinq ans. Ministre de Finances, planification économique et développement Joseph Mwanamvekha a révélé les plans et a déclaré que la construction débuterait au cours de l'exercice financier 2019 / 20.

Sur les 10 000 maisons, la police du Malawi en obtiendra 4000 4000, les Forces de défense du Malawi (MDF) 1000 345,000, et le ministère de l'Immigration et la prison du Malawi obtiendront chacun 2019 20 maisons. Mwanamvekha a déclaré que XNUMX XNUMX $ US avaient déjà été alloués dans le budget XNUMX/XNUMX pour les travaux préparatoires et les conceptions et que le gouvernement émettrait un instrument financier à long terme pour mobiliser des ressources pour le projet.

Maisons des agences

En outre, le ministère des Terres, du Logement et du Développement urbain a terminé d'évaluer les sites que les agences de sécurité ont réservés à la construction des maisons, ainsi que les installations que les logements devraient avoir.

"Les travaux de la première phase verront la construction de 4500 maisons, dont le service de police du Malawi obtiendra 2898 maisons, MDF en obtiendra 1422, le département des prisons et de l'immigration du Malawi obtiendra chacun 90 maisons. Les 5500 logements restants seront réalisés dans la seconde phase. Actuellement, des plans physiques et d'aménagement des sites pour estimer le nombre d'unités de logement par site et les implications financières sont en cours », a déclaré le porte-parole du ministère des Terres, Charles Vintulla.

Conditions déplorables dans les maisons des agences

Les agents de sécurité sont depuis longtemps confrontés à de graves problèmes de logement. Les officiers vivent dans des conditions déplorables dans de petites unités qui ne leur conviennent pas, à eux et à leurs grandes familles. Les maisons des institutions de sécurité, qui ont été construites il y a des décennies, sont restées sans entretien pendant des années et continuent de se détériorer, en particulier avec les tempêtes de grêle et autres conditions météorologiques difficiles que le pays connaît année après année.

juillet 2020

La mise en œuvre des maisons des agences de sécurité du Malawi commence bientôt

La construction des 100 maisons tant attendues pour la police du district de Karonga au Malawi devrait bientôt commencer. Selon le ministre des Terres, Kenzie Msukwa, le plan d'aménagement des maisons est déjà réalisé par le département du bâtiment et le ministère est actuellement en train d'acquérir des matériaux de construction, un processus qui se terminera dans les quatre prochains mois.

«Nous avons déjà la conception des maisons et l'entrepreneur sera bientôt identifié. Dans la première phase, nous allons avoir quinze unités. Sur les 15 unités, trois sont destinées aux officiers supérieurs », a déclaré le ministre alors qu'il se trouvait au camp du service de police mobile d'Ipyana à Karonga, un site où le gouvernement veut construire les maisons de la police.

Fraude foncière

Une commission d'enquête instituée par le commissaire du district de Karonga, Paul Kalilombe, sur les transactions foncières clandestines a récemment impliqué trois conseillers de quartier, dont le président du conseil, Steven Simsokwe, et certains responsables dans des fraudes foncières.

«Je suis déçu d'apprendre que même les conseillers ici vendent des terres illégalement. Ce gouvernement ne tolérera pas cela et n'épargnera personne, quelle que soit l'appartenance à un parti », a déclaré Msukwa, qui était accompagné de son adjoint Abida Mia et du secrétaire principal du ministère, Wilson Mollen.

Le chef suprême Kyungu de Karonga et Chitipa a remercié le gouvernement pour le sérieux dont il fait preuve dans la reconstruction du pays qui présentait de nombreuses lacunes par rapport au régime précédent du Parti démocrate progressiste (DPP).

Kyungu a déclaré que tous les agents de sécurité avaient besoin de maisons de descente. Il a assuré le gouvernement du soutien des autorités traditionnelles à tout projet que le gouvernement entend mettre en œuvre dans la région.

Fév 2021

Le Malawi va construire 2,500 maisons pour le personnel de sécurité

Le gouvernement du Malawi s'est engagé à démarrer la phase 2 de la construction de 2,500 XNUMX maisons pour le personnel de sécurité afin de réduire les problèmes de logement. Selon le ministre de Homeland Security Richard Chimwendo Banda, le gouvernement s'était fixé cinq ans pour construire 10,000 2,500 maisons pour les forces de l'ordre, mais ils commencent avec XNUMX XNUMX maisons. "Nous examinons les zones prioritaires où le besoin est criant sans regarder la position géographique", a-t-il déclaré.

Le ministre a ajouté que le gouvernement est convaincu que d'ici cinq ans, il construira plus de 10,000 XNUMX maisons pour le personnel de sécurité du Malawi, car le besoin de logements pour les hommes en uniforme est énorme.

Absence de logement convenable pour le personnel de sécurité

Cette révélation était une réponse au député de Chikwawa Central (MP) Salim Bagus qui avait fait allusion au fait que le personnel de sécurité de l'État mérite sûrement un meilleur logement comme tout le monde. Selon lui, les agents n'ont pas accès à un logement décent, et là où il est disponible, il est dans un état délabré.

En outre, la plupart des agents de sécurité de l'État à travers le pays vivent dans des maisons institutionnelles louées ou délabrées, plus dégradantes et parfois inhumaines. Il a donc demandé au gouvernement de construire des maisons pour les policiers et une clôture au poste de police de Nchalo.

Les institutions de sécurité de l'État comprennent les forces de défense du Malawi (MDF), le service pénitentiaire du Malawi, le service de police du Malawi, les services d'immigration et de citoyenneté. En 2019, le ministre des Terres, du Logement et du Développement urbain, Symon Vuwa Kaunda, a déclaré que le gouvernement s'était engagé à construire des maisons pour le personnel de sécurité afin d'assurer l'amélioration des normes d'hébergement.

novembre 2021

Abida Mia du Malawi demande l'achèvement du projet de maisons des agences de sécurité du Malawi

Abida Mia, vice-ministre des Terres, du Logement et du Développement urbain, s'est déclarée satisfaite de l'avancement du projet de logement institutionnel sécurisé en cours dans les zones 30 et 45 de Lilongwe.

Après avoir examiné le projet sur les deux sites, le vice-ministre a déclaré au Nyasa Times qu'il était remarquable de voir comment l'initiative avait contribué à réaliser l'ambition du président Lazarus Chakwera de fournir des emplois aux jeunes.

Lisez aussi: Début du projet de logement social Maitland Mews au Cap

Selon les rapports, le projet de logement de la police de la zone 30 a créé à lui seul environ 400 emplois pour les jeunes.

La contribution louable du projet à la sécurité

Mia, une politicienne dynamique connue sous le nom de géant du Lower Shire, a déclaré qu'il est désormais impératif que les entrepreneurs soient constants pour garantir que la qualité est une nécessité cruciale. Mia, députée de Chikwawa Mkombedzi, a ajouté que bien que le projet ait été quelque peu retardé en raison de la saison des pluies, il avançait toujours bien.

Merlyn Yolamu, l'inspectrice générale adjointe de la police en charge de l'administration, a déclaré dans ses remarques que le projet de logement aurait une influence favorable sur la sécurité. Le commandant en second de la police a souligné que le projet de logement institutionnel de sécurité concrétiserait un désir uniforme de longue date pour les hommes de résider dans une maison institutionnelle.

Au total, 50 résidences pour le personnel de police sont en cours de construction dans la zone 30. Il y a 12 résidences pour les travailleurs seniors et 38 maisons pour les juniors. L'autre projet dans la zone 45 est la construction de 51 résidences pour les fonctionnaires de l'immigration. Il y a 25 résidences pour les hauts fonctionnaires et 26 maisons pour les officiers subalternes.

En conjonction avec Conceptions de messagerie instantanée, l'entreprise mondiale de construction gère la construction des résidences sur les deux sites. Le président du Malawi, le Dr Lazarus Chakwera, a déclaré au Parlement l'année dernière qu'il garantira que tous les projets seront terminés dans les délais impartis.

Le gouvernement a annoncé son intention de construire 10,000 XNUMX résidences sécurisées pour les services de sécurité sur cinq ans. Service de police du Malawi recevront 4000 4000 maisons, les Forces de défense du Malawi recevront 1000 XNUMX maisons, tandis que le Département de l'immigration et la prison du Malawi recevront chacun XNUMX XNUMX maisons.