Le projet du pont Samal-Davao de nouveau sur les rails : à toute vapeur

Accueil » Actualité » Le projet du pont Samal-Davao de nouveau sur les rails : à toute vapeur

Le projet de pont Samal-Davao est appelé à changer le paysage de la connectivité des transports entre Île de Samal et Bâtiment Davao. Le pont de 24 kilomètres pourrait accroître considérablement le commerce, le tourisme, la mobilité et la croissance économique des régions qu'il relie. Néanmoins, ce projet de plusieurs milliards de pesos a connu un chemin semé d’embûches pour se concrétiser au cours des dernières décennies.

Cependant, les administrations précédentes n'ont pas réussi à déplacer le SIDC projet avec succès dès les étapes de développement. Cela est dû, entre autres, aux contraintes budgétaires, aux incertitudes de faisabilité. Encore une fois, le pont connecteur a été rendu instable par des nouvelles contradictoires de suspension en janvier de cette année.

Malgré la dernière confusion, de hauts responsables ont finalement précisé que le projet de pont Samal-Davao restait une infrastructure prioritaire sous l'administration de Marcos. En tant qu’initiative phare en matière d’infrastructure de développement, la SIDC bénéficiera du soutien et de la coopération nationaux. Il s’agit donc de transformer l’objectif longtemps retardé en une réalité effective.

Le pont gigantesque a la capacité d’avoir un impact positif considérable sur les transports locaux, les industries et même les communautés. Néanmoins, les problèmes d’impact écologique et d’urbanisation persistent. Les responsables soulignent la réalisation d’évaluations d’impact environnemental et la prise de mesures d’atténuation appropriées.

Naviguer dans l'incertitude du statut du projet de pont Samal-Davao

Au cours des derniers mois, le projet SIDC a été face qui crée une incertitude quant à son statut. Pourtant, l'assistant présidentiel Leo T. Magno a confirmé aux officiers du DPWH que ce pont reste un projet prioritaire pour la région de Davao. De plus, il bénéficie du plein soutien du gouvernement national.

Clarifiant cela, le directeur régional de la NEDA, Ma. Lourdes Lim a indiqué que seule la formulation du DED pour la conception technique détaillée (DED) était suspendue. Sa cause était les problèmes non résolus d’acquisition du ROW impliqués. Elle prédit que si la suspension du DED est levée, ce serait le 20 février.

En janvier 2024, le DED a réussi à enregistrer un total de progrès de 83.91 pour cent dans le sens de l'achèvement des travaux. Une fois approuvée, cette structure importante propose un plan technique détaillé pour la construction du projet exceptionnel de pont Samal-Davao.

L'impact du projet de pont Samal-Davao de 24 kilomètres sur le temps de trajet

Le projet de pont Samal-Davao de 24 kilomètres réduira le temps de trajet entre l'île de Samal et la ville de Davao. De plus, en barge de deux heures à quinze ou vingt minutes. Les bailleurs de fonds soulignent des opportunités économiques sans précédent, notamment une augmentation du commerce, du tourisme et des transports, ainsi qu'une meilleure connectivité entre les régions des villes insulaires.

L'île de Samal est une île de villégiature bien connue et, à l'heure actuelle, son accès dépend entièrement des ferries. Ce projet de pont Samal-Davao faciliterait l'accès des touristes et des locaux. Des liens accrus pourraient impliquer des gains commerciaux substantiels dans d’autres secteurs tels que les produits de la mer, la production de noix de coco et l’hôtellerie, entre autres.

D’un autre côté, les environnementalistes et les urbanistes revendiquent des faits raisonnables sur l’impact écologique et le surdéveloppement. Les zones abritent des écosystèmes sensibles tels que des mangroves, des récifs coralliens et diverses espèces marines. Les critiques mettent en garde contre les ravages causés par la remise en état des terres et la construction, ainsi que par l'augmentation des décharges due à l'augmentation du nombre de touristes et à l'utilisation des ressources. Certains craignent même que l’urbanisation excessive ne dilue une partie du charme insulaire provincial.

Les responsables rappellent que des études d'impact environnemental rigoureuses ont guidé la mise en œuvre de mesures d'atténuation efficaces. Ainsi, sauvegardez autant que possible les mangroves, les récifs coralliens, les ressources côtières et la faune. Même si certaines conséquences ne peuvent être évitées, les décideurs politiques devraient trouver un équilibre entre croissance économique et protection de l’environnement.

Projet de pont Samal-Davao

Contrats d’acquisition de droits de passage et retard dans les délais

Le projet de pont Samal-Davao reliant l'île de Samal et la ville de Davao s'étend non seulement sur plus de 40 ans, mais remonte également à la dictature de Marcos. Pourtant, le projet Samal-Davao Connector a connu un développement historique douteux, avec plusieurs obstacles entravant les progrès vers l'achèvement de ce pont pendant des décennies.

Le projet n'a pas décollé sous le régime Marcos en raison du manque de financement et de volonté politique au départ. Les administrations qui se sont succédées ont toutefois été confrontées à des défis plus importants en raison des contraintes budgétaires, des problèmes de faisabilité, des risques de GEO et des problèmes bureaucratiques ainsi que des retards de l'opposition locale. Le président Duterte a ravivé l’intérêt pour le pont, mais il a été à nouveau bloqué par le Covid-19 au cours des dernières années.
La construction du projet de pont Samal-Davao est actuellement estimée à 47 milliards de pesos, ce qui nécessite beaucoup de financement. Les économistes s’interrogent également sur la capacité des avantages économiques potentiels à payer un montant aussi élevé. Pendant ce temps, les complexités juridiques associées aux contrats d’acquisition de droits de passage retardent les délais.

Après quatre décennies de propositions vaines, le pont apparaît moins comme une véritable priorité en matière d'infrastructure pour la région que comme une chimère de plus aux yeux des critiques. Les promesses récentes des responsables attestent néanmoins des initiatives récentes visant à relancer le projet qui languissait sous l'administration de Marcos Jr.

Transformer une vision vieille de 40 ans en pont Samal-Davao

Le SIDC étant l'un de ses programmes phares d'infrastructure audacieux « Construire, construire, construire » sous l'administration de Marcos, cela reçoit de solides assurances quant au soutien et aux ressources nationales. Le SIDC doit devenir le plus grand projet d’infrastructure au sein de cette administration.

Un bureau de gestion de projet a été créé par le ministère des Travaux publics et de la Voirie. Il s'agit uniquement de garantir que ce projet de pont Samal-Davao soit achevé. Le même sentiment a été exprimé par le secrétaire aux Transports, Jaime Bautista, qui prévoit le début de la construction en 2025 après la finalisation de toutes les étapes de pré-construction cette année.

Avec les promesses d'une coordination étroite de la NEDA, du DOTr et du DPWH amD'autres organismes nationaux, comme les dirigeants du gouvernement, ont déclaré qu'ils espéraient désormais transformer un rêve vieux de 40 ans pour le pont Samal-Davao en réalité sous l'administration Marcos.

Cependant, les dirigeants doivent surmonter les obstacles persistants pour que ce connecteur gigantesque soit extrêmement favorable aux industries régionales du transport et du tourisme ainsi qu’aux communautés et secteurs économiques locaux. Les récents barrages routiers et perturbations dus à la pandémie ont suscité des inquiétudes compréhensibles, mais les dernières mises à jour indiquent un nouvel élan pour remettre ce projet en difficulté sur la bonne voie vers une réalisation réussie d’ici la fin de cette décennie.

Conclusion

L'ambitieux projet de pont Samal-Davao a été confronté à des défis et à des retards au cours des 40 dernières années. Alors que certains critiques doutaient de sa faisabilité, l'administration actuelle dirigée par Marcos Jr. a injecté de l'énergie pour faire de cette vision permanente une réalité. De récents rapports faisant état de suspensions ont suscité des inquiétudes parmi les supporters. De hauts responsables ont désormais confirmé leur soutien indéfectible à cette initiative d'infrastructure majeure qu'est le projet de pont Samal-Davao.

Grâce au soutien financier des agences gouvernementales et aux efforts de collaboration pour surmonter les obstacles, l'objectif est d'achever la construction de cet important pont d'ici 2029. Une fois opérationnel, le connecteur de 24 kilomètres réduira considérablement le temps de trajet entre l'île de Samal et la ville de Davao, passant de quelques heures à quelques minutes. Cet effort d'infrastructure monumental vise à stimuler le tourisme, à stimuler le commerce et à améliorer les opportunités dans la région pour des générations. Même si des défis subsistent, la dynamique positive indique un espoir pour ce mégaprojet capital. Après quatre décennies de revers, il semble que la réalisation du pont Samal Davao soit enfin à portée de main.

Lisez aussi: Relier la Guyane et le Suriname : le pont sur la Corentyne

Lisez aussi: Projets de méga-ponts Mtentu et Msikaba en Afrique du Sud

Lisez aussi: Le pont le plus haut du monde