33 villages de la province du Woleu-Ntem, au Gabon, à raccorder à l'électricité

Accueil » Actualité » 33 villages de la province du Woleu-Ntem, au Gabon, à raccorder à l'électricité

Trente-trois villages de la province de Woleu-Ntem au Gabon, un pays situé le long de la côte atlantique de l'Afrique centrale, vont être connectés au réseau électrique national.

Cela fait suite à un partenariat entre le gouvernement de la République gabonaise et La Banque Mondiale, une institution financière internationale qui accorde des prêts et des subventions aux gouvernements des pays à revenu faible et intermédiaire aux fins de la réalisation de projets d'investissement.

D'un coût supérieur à 10 M $ US, les travaux ont été officiellement lancés le 20 novembre 2020 par la Commission nationale des travaux d'intérêt public pour la promotion de l'entrepreneuriat et de l'emploi (CN-TIPPEE) qui est une entité nationale, placée sous la Ministère de l'économie et du relèvement.

Le CN-TIPPEE met actuellement en œuvre presque tous les projets financés par la Banque mondiale au Gabon et a jusqu'à présent fait preuve d'un engagement et d'un professionnalisme forts avec une solide expérience dans la gestion des procédures de la Banque mondiale.

Mise en oeuvre du projet

Le projet sera exécuté en quatre phases / lots.

La première phase concerne le raccordement des villages du carrefour Biyi-Eboro à la frontière avec le Cameroun tandis que le second lot concerne l'électrification du carrefour Biyi-Meyokie, à la frontière avec la république voisine de Guinée équatoriale.

Lire aussi: Le Gabon entame la réhabilitation de la centrale hydroélectrique de Bongolo

Le troisième lot concerne le raccordement des raccordements précités à une centrale électrique via une ligne électrique de type Feeder qui sera construite de l'usine à une station de distribution de 20 kV qui sera installée au carrefour de Biyi. Cette phase verra également la construction d'une ligne aérienne de 20 kV entre Biyi et Mebo'o à la frontière avec la Guinée équatoriale.

Enfin, le quatrième lot concerne la construction de la ligne aérienne 20 kV reliant Ebebiyin à Eboro, à la frontière avec le Cameroun, et la construction de la ligne aérienne 20 kV du carrefour d'Eboro au carrefour de Meyokie.

Le projet devrait être achevé en octobre de l'année prochaine.