Accueil News Afrique Une entreprise chinoise va construire une route Tses-Gochas de 35.6 millions de dollars américains en Namibie

Une entreprise chinoise va construire une route Tses-Gochas de 35.6 millions de dollars américains en Namibie

construction de routes au Ghana

Le gouvernement de la Namibie a attribué à une entreprise de construction publique chinoise, Groupe de coopération internationale Chine Henan Appel d'offres de 35.6 M $ US pour la construction de la route Tses-Gochas dans le sud de la Namibie.

Les autres entreprises qui ont soumissionné pour le contrat routier Tses-Gochas étaient également principalement des entreprises publiques chinoises. Ils comprennent: China State Construction, Zhongmei Engineering Group, China Jiangxi International, China Geo-Engineering Corporation, Synohydro and Otjomuise JV et Shanxi Mechanical JV; WBHO Construction, Unik Construction, NCR Joint Venture, Avic-International Project Engineering et Shanxi Construction Investment Group.

Lire aussi: La réhabilitation des routes d'Etosha en Namibie doit être achevée en août 2022

Processus d'attribution des offres

Selon Conrad Lutombi, PDG de Roads Authority, la société sélectionnée remplissait tous les critères de qualification et était le soumissionnaire ayant obtenu la note la plus élevée lors de l'évaluation, avec les taux les plus bas.

«En raison de la nature, de la taille et de la complexité de ce projet, le processus de passation des marchés a été mené selon une méthode d'appel d'offres international ouverte conformément à l'article 30 de la loi sur les marchés publics. Une méthode ouverte d'appel d'offres international permet à toute entreprise, tant internationale que locale, de soumissionner pour un appel d'offres qui relève de son champ d'expertise », a-t-il ajouté.

Il a ajouté que l'attribution de l'appel d'offres était conforme aux termes et conditions de l'accord de financement entre l'Autorité des routes et la KfW d'Allemagne en tant que partenaire de financement, ce qui exigeait que ce marché implique un appel d'offres international ouvert.

«Il convient également de mentionner que les entrepreneurs étrangers ont l'obligation d'offrir un transfert de compétences aux PME locales pendant la construction d'un projet particulier; et un certain pourcentage du montant total du contrat est alloué aux PME et aux sous-traitants qui sont entièrement détenus et gérés par des citoyens namibiens », a-t-il affirmé.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!