Début de la construction du centre sportif de judo de la Police nationale congolaise, RDC

Accueil » Actualité » Début de la construction du centre sportif de judo de la Police nationale congolaise, RDC

Jean-Claude Molipé, le vice-ministre de l'Intérieur, de la Sécurité, de la Décentralisation et des Affaires coutumières en République démocratique du Congo (RDC), et Manami Hiro, l'ambassadeur du Japon en RDC, ont récemment lancé les travaux de construction d'un projet de centre sportif de judo de la Police nationale congolaise à Kinshasa, la capitale du pays d'Afrique centrale.

Le Centre sportif de judo de la police nationale congolaise sera mis en œuvre par Nippon Koei Co. Ltd., Japon numéro un des entreprises internationales engagées dans les activités de conseil en construction et de services d'ingénierie électrique, et Koei Research & Consulting Inc. (KRC), une société basée au Japon qui fournit des services de conseil créatifs de haute qualité pour les différents besoins des pays en développement.

Lire aussi: La rénovation du stade calédonien de 8.5 millions de dollars américains en Afrique du Sud est en bonne voie

À son achèvement, prévu en juin de l'année prochaine, l'installation sportive comptera près de 800 places, une arène, une salle polyvalente et une salle de remise en forme bien équipée. Il ne sera pas seulement utilisé pour le judo comme son nom l'indique, mais aussi pour d'autres sports d'intérieur tels que le basket-ball, le volleyball et d'autres activités d'arts martiaux.

Financement du projet

Le Centre sportif de judo de la Police nationale congolaise est financé à hauteur de 13 millions de dollars américains d'aide non remboursable de la Agence japonaise de coopération internationale (JICA), une agence gouvernementale qui fournit l'essentiel de l'aide publique au développement pour le gouvernement japonais.

Cette aide fait l'objet d'une convention de subvention signée par l'agence et le gouvernement de la RDC en 2018 en soutien à l'initiative «le sport de demain» lancée par l'ancien Premier ministre du Japon Shinzo Abe dans le but de promouvoir le sport dans le monde et plus particulièrement dans le pays d'Afrique centrale.

Selon l'Ambassadeur Hiro, l'installation sportive favorisera non seulement les activités sportives dans le pays mais aussi la coexistence entre la Police Nationale Congolaise (PNC) ou plutôt la Police Nationale Congolaise et la population civile puisqu'elle est construite au sein du Commissariat Général.