Début de la construction de la raffinerie de pétrole de Cabinda en Angola

Accueil » Actualité » Début de la construction de la raffinerie de pétrole de Cabinda en Angola

La construction de la raffinerie de pétrole dans le nord de la province de Cabinda, en Angola, devrait démarrer après la publication du certificat sans mines terrestres attestant la sécurité du site pour recevoir l'infrastructure.

Afin de lancer officiellement la construction de l'usine à 30 km de la ville de Cabinda, environ 330 acres de terrain ont été déminés, dans le cadre d'une opération qui a impliqué le personnel des Forces armées angolaises (FAA) et le personnel de l'Institut national de déminage (INAD).

According to the CEO of the Angolan Oil Company (Sonangol), Sebastião Gaspar Martins, the release of the site landmine clearance certificate sets one of the most relevant stages of the Cabinda refinery construction project.

Lire aussi: ADNOC investit 245 millions de dollars américains pour moderniser les principales conduites pétrolières et le terminal de Jebel Dhanna

2ème et 3ème phases

«Une fois la deuxième phase terminée, la raffinerie de Cabinda traitera 60,000 2021 barils de pétrole brut par jour; c'est-à-dire d'ici la fin de XNUMX. L'usine sera également en mesure de transformer le naphta résultant du processus de distillation en essence », a-t-il déclaré.

Le PDG a ajouté que la troisième et dernière phase permettra à la raffinerie d'approvisionner les marchés locaux et régionaux en diesel, en carburant pour avions et en naphta; c'est-à-dire à la fin de 2023; contribuant ainsi de manière décisive à stimuler les exportations de l'Angola.

Le coût du projet est estimé à plus de 500 millions de dollars, impliquant un partenariat entre les sociétés Gemcorp et Sonaref, filiale de Sonangol.