Lancement de la construction de l'hôpital régional Lanet à Nakuru, au Kenya

Accueil » Actualité » Lancement de la construction de l'hôpital régional Lanet à Nakuru, au Kenya

L'armée a commencé la construction d'un autre hôpital de niveau IV, l'hôpital régional de Lanet. L'Académie militaire du Kenya à Lanet, Nakuru, a organisé la cérémonie d'inauguration du projet. La cérémonie a été présidée par le chef des Forces de défense, le général Robert Kibochi.

Lisez aussi : L’hôpital Makindu Level 4 au Kenya sera équipé d’un transformateur 630KV

L'hôpital régional de Lanet a l'intention d'ouvrir ses portes dans les huit prochains mois. Ce sera le quatrième du genre développé récemment par les forces de défense du Kenya. D'autres sont les Hôpital régional de Nairobi dans la garnison de Kahawa et hôpital régional d'Isiolo à Isiolo. L'hôpital régional d'Eldoret à Moi Barracks, Eldoret, est le plus récent de tous les hôpitaux militaires de niveau IV. 

L'hôpital régional de Lanet entraînera des améliorations structurelles par rapport aux trois hôpitaux précédents. C'est selon le capitaine Wilfrida Amondi, l'architecte principal du projet. Amondi ont déclaré disposer d'un réservoir d'eau souterrain de 200,000 XNUMX litres pour récupérer l'eau de pluie et d'un forage. Ce dernier a un système d'exploitation hybride qui devrait s'appuyer principalement sur l'énergie solaire mais avec la capacité d'utiliser l'électricité en cas de besoin.

Fonctionnalités supplémentaires de l'hôpital régional de Lanet

Amondi a affirmé que l'hôpital disposera de nombreuses unités spécialisées lorsqu'il sera terminé. Ces unités comprendront une unité de soins intensifs et un service de radiologie avec des services de tomodensitométrie, de radiographie et d'échographie. De plus, elle a dit que il aura également une aile de maternité, une vaste zone de guérison et des blocs opératoires. De plus, l'hôpital régional de Lanet proposera une ergothérapie et une aire de jeux pour les enfants.

Selon le général Kibochi, les installations du KDF sont destinées à offrir des soins de santé spécialisés plus proches des militaires, de leurs personnes à charge et des anciens combattants de tout l'État, ce qui est conforme au pilier des soins de santé du programme des Big 4. Par ailleurs, l'installation est destinée à accueillir à la fois des soldats à la retraite et en service actif ainsi que leurs familles de la région de Nakuru et de ses environs.

En outre, le général Kibochi a déclaré que des pourparlers sont actuellement en cours sur la manière d'étendre les services médicaux dans les hôpitaux à la population civile moyennant des frais. Ceci, a-t-il expliqué, est dans le but de sevrer progressivement l'hôpital du trésor public pour le bien des générations futures et la pérennité des installations de niveau 4.

Le personnel médical des FDK a affirmé que le ministère de la Défense avait déjà fait venir des experts médicaux civils.

Construction de maisons d'habitation et de structures de soutien

Environ 3,500 900 maisons seront construites à travers le pays grâce à un partenariat public-privé. Ce général Kibochi a expliqué que c'était dans le but d'améliorer le bien-être des soldats et de leurs familles. 3,500 des XNUMX XNUMX maisons seront construites à Nakuru.

De plus, le général Kibochi a déclaré qu'un centre commercial de l'Organisation de cantine des forces de défense (DEFCO) serait construit à côté de l'hôpital régional de Lanet. Cela facilitera les achats des soldats et de leurs familles.

En marge de la cérémonie d'inauguration des travaux, le général Kibochi a inspecté l'expansion de la station de réception médicale (MRS) de niveau I en un hôpital de niveau II au 3e bataillon de fusiliers du Kenya. La MRS abritera une maternité, une salle d'opération, une clinique dentaire et des cabinets de consultation une fois achevée.