Construction d'une nouvelle unité de distillation atmosphérique à la raffinerie de pétrole d'Assuit

Accueil » Actualité » Construction d'une nouvelle unité de distillation atmosphérique à la raffinerie de pétrole d'Assuit

Ministère égyptien du pétrole et des ressources minérales a annoncé qu'Assiut Oil Refining Company (ASORC), une filiale de l'Egyptian General Petroleum Corporation (EGPC), a signé un protocole d'accord (MoU) avec Ingénierie des Industries Pétrolières et de Process (ENPPI) et Société de projets pétroliers et de consultations techniques (Petrojet) consortium pour le développement d'une nouvelle unité de distillation atmosphérique à la raffinerie de pétrole d'Assuit.

Le ministère a expliqué que le nouveau projet, dont le coût est d'environ 381.56 millions de dollars, fait partie de l'expansion continue de l'installation située au sud du Caire, qui est considérée comme le pilier de base pour sécuriser les produits pétrochimiques en Haute-Égypte.

Lisez aussi: La raffinerie de pétrole du Moyen-Orient (MIDOR) en Égypte commencera ses opérations partielles cette année

Le consortium Ennpi et Petrojet sera le contractant pour la mise en œuvre du projet d'une capacité annuelle de cinq millions de tonnes de pétrole brut.

Planifier pour sécuriser les approvisionnements en carburant pour le présent et l'avenir

D’après Tarek al Molla, le ministre égyptien du Pétrole et des Ressources minérales, le pays d'Afrique du Nord entreprend un plan de développement et de modernisation ainsi que l'expansion des raffineries pour sécuriser les approvisionnements en carburant pour le présent et l'avenir. D'ici 2023, le pays ambitionne d'atteindre l'autosuffisance en produits pétrochimiques.

Dans le cadre de ce plan, le gouvernement entreprend cinq grands projets dans le raffinage du pétrole et la pétrochimie avec un investissement total de plus de 14 milliards de dollars.

En octobre, le pays a commencé la construction d'un gazoduc d'une capacité estimée à 15 millions de pieds cubes de gaz par jour dans le désert occidental. Le pipeline est construit par Pétrole général égyptien (EGPC), une société pétrolière et gazière entièrement intégrée appartenant à l'État qui exerce des activités d'exploration, de production, de raffinage et de distribution.

EGPC a également commencé la production à partir du champ gazier du nord-ouest qui a une capacité initiale de 15 millions de pieds cubes de gaz par jour.