Home » Actualités » Un accord de 790 millions de dollars US signé pour la construction de centrales électriques au gaz en Libye

Un accord de 790 millions de dollars US signé pour la construction de centrales électriques au gaz en Libye

Un accord d'une valeur de 790 millions de dollars a été signé pour le développement de centrales électriques au gaz en Libye. L'accord a été signé entre Daewoo Ingénierie et Construction et Compagnie générale d'électricité de Libye.

Selon l'accord, Daewoo E&C construira les centrales électriques au gaz dans les provinces libyennes de Mellitah et Misurata. Le gouvernement libyen a émis l'ordre de construction car il avait besoin de plus de centrales électriques pour répondre à la demande croissante d'électricité tout au long de l'été.

Lisez aussi: Le développement de la phase 2 du champ gazier d'El Farag sera lancé ce mois-ci, en Libye

Remarques sur l'accord de construction de centrales électriques au gaz en Libye

Daewoo E&C a déclaré dans son communiqué : « La dernière signature pour la construction de centrales électriques à Mellitah et Misurata est importante. Depuis, cela a été rendu possible par les efforts et la stratégie de l'entreprise pour maintenir ses relations étroites avec la Libye.

Daewoo E&C est entré sur le marché libyen en 1978, avant même que la Corée du Sud et la Libye n'établissent des relations diplomatiques. Depuis lors, la société a réalisé 163 projets de construction à travers le pays, pour une valeur totale estimée à 11 milliards de dollars de wons.

Daewoo E&C a noté que la dernière construction de centrales électriques au gaz en Libye permettra à l'entreprise de développer ses opérations en Libye et dans les pays environnants. Plusieurs projets de construction ont été réalisés par Daewoo E&C dans d'autres pays africains, tels que le Nigeria, l'Algérie et le Maroc.

Depuis l'an dernier, la société a signé deux partenariats de taille, notamment au Nigeria. La société et la société nigériane Warri Refining and Petrochemical Company ont signé un accord de 492 millions de dollars en juin 2022 pour restaurer la raffinerie de pétrole de Warri. La société de construction et la Nigerian National Petroleum Corporation ont également convenu d'un contrat de 590 millions de dollars en février de cette année. Pour la rénovation de la raffinerie de Kaduna.

Laisser un commentaire