Augmentation de la capacité de la ligne d'interconnexion électrique Égypte-Libye

Accueil » Nouvelles » Augmentation de la capacité de la ligne d'interconnexion électrique Égypte-Libye

La capacité de la ligne d'interconnexion électrique Égypte-Libye devrait passer des 200 mégawatts (MW) actuels à 450 MW et même plus (1,000 XNUMX MW) dans un proche avenir. Cela a été récemment annoncé par Professeur Dr. Mohamed Shaker El-Markabi, Ministre égyptien de l'électricité et des énergies renouvelables.

Cela intervient après que le gouvernement libyen a demandé à son homologue égyptien d'augmenter les exportations d'électricité vers la Libye au début de 2021 à la lumière de la crise de l'énergie électrique en Libye, le pays d'Afrique du Nord souffrant de coupures d'électricité quotidiennes et d'un déficit majeur de l'approvisionnement en électricité.

Le déficit de production d'électricité en Libye a atteint 1,000 MW en hiver et 2,500 MW en été, selon des communiqués de presse précédents publiés par Ibrahim Falah, directeur général de Compagnie générale d'électricité de Libye (GECOL).

GECOL a été créé pour entreprendre la mise en œuvre de projets dans le domaine de l'exploitation et de la maintenance des réseaux électriques, de la production de centrales électriques et des stations de distribution et de commutation associées, des lignes électriques, du transport et de la distribution, des centres de contrôle électrique, de la gestion, de l'exploitation et de la maintenance de l'eau. usines de dessalement du pays.

Lire aussi: GECOL va construire une nouvelle centrale électrique au gaz à Zliten, en Libye

Répondre au déficit électrique

Oussama al-Saeiti, conseiller du directeur général du GECOL pour les affaires techniques dans la région de l'Est et ancien directeur exécutif des affaires opérationnelles de la société, a déclaré que la Libye avait besoin d'environ 6,500 MW pour répondre à ses besoins de consommation pendant la saison d'hiver et d'au moins 8,000 MW en L'été.

«GECOL ne produit actuellement que 5,500 10 MW. Bien que XNUMX centrales électriques fonctionnent en Libye, elles ne produisent pas l'électricité nécessaire en raison d'un manque d'entretien », a expliqué al-Saeiti.