Feu vert pour la construction d'une centrale solaire photovoltaïque à Touna, Mali

Home » Actualité » Feu vert pour la construction d'une centrale solaire photovoltaïque à Touna, Mali

Le gouvernement du Mali a donné le feu vert à Phanes Energy Mali-SA, filiale de la Groupe Phanes, un développeur international d'énergie solaire, un gestionnaire d'investissement et un gestionnaire d'actifs, dont le siège est à Dubaï, aux Émirats arabes unis, pour construire une centrale solaire photovoltaïque de 93 MWc à Touna, une commune du Cercle de Bla de la région de Ségou dans le centre-sud du Mali.

Phanes Energy Mali-SA a déjà signé un accord d'achat d'électricité (PPA) avec l'entreprise publique Énergie du Mali (EDM-SA) pour le projet dont le coût est estimé à 129 millions de dollars EU «hors taxes et droits de douane».

La construction prendra un an et demi pour être achevée et une fois mise en service, l'installation devrait fournir de l'électricité au réseau national du pays d'Afrique de l'Ouest pendant une période de 25 ans.

Lire aussi: La centrale solaire de Kita dans la région de Kayes au Mali a été mise en service

Augmentation de l'approvisionnement énergétique du pays et de la part des énergies renouvelables dans le réseau national

Selon les autorités du gouvernement malien, ce projet de centrale solaire photovoltaïque augmentera l'approvisionnement énergétique du pays grâce à une source d'énergie propre et peu coûteuse qui contribuera également à l'augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix électrique malien. Le gouvernement du Mali vise à porter la part des énergies renouvelables du pays dans le mix électrique national à 25% d'ici 2033.

Le projet devrait également augmenter considérablement la production d'énergie dans le pays tout en abaissant le coût moyen de l'électricité, ce qui est conforme aux principaux objectifs énergétiques du gouvernement. Le pays d'Afrique de l'Ouest s'est récemment lancé dans une série de projets solaires tels que la centrale solaire de 50 MW récemment mise en service à Kita, qui est le premier projet solaire IPP du Mali vers la réalisation de cet objectif.

Par ailleurs, un contrat a été signé au début de cette année pour la construction d'une centrale solaire de 100 MW dans la commune de Diéma.

Selon les statistiques, le pays ne disposait que de 20 MW de capacité solaire installée cumulée à la fin de 2019.