Début des opérations commerciales des projets Kahone Solaire et ?Ka?l Solaire au Sénégal

Accueil » Actualité » Début des opérations commerciales des projets Kahone Solaire et ?Ka?l Solaire au Sénégal

Les projets Kahone Solaire et Kaél Solaire situés respectivement dans les régions de Kaolack et Diourbel, dans la région centrale du Sénégal ont démarré leurs opérations commerciales. Cela a été annoncé par le contractant du projet, un consortium formé par le Engie SA, Fonds souverain d'investissements stratégiques (Fonsis) et Meridiam.

Engie est une société multinationale de services publics d'électricité dont le siège est en France qui opère dans les domaines de la transition énergétique, de la production et de la distribution d'électricité, du gaz naturel, du nucléaire, des énergies renouvelables et du pétrole tout en FONSIS est un fonds souverain situé à Dakar, au Sénégal. Meridiam, quant à elle, est un investisseur et gestionnaire d'actifs mondial spécialisé dans le développement, le financement et la gestion de projets d'infrastructures publiques à long terme. Ce dernier a son siège à Paris, en France.

Attentes pour les centrales électriques

D'une capacité combinée de 60 MW (35 MW pour Kahone Solaire et 25 MW pour Kaél Solaire), ces centrales devraient fournir à 540,000 400 personnes de l'électricité bon marché et renouvelable et créer ainsi plus de 5 emplois locaux directs et indirects. Le tarif proposé serait parmi les plus bas d'Afrique subsaharienne, à moins de 25 cents US$/kWh (XNUMX XOF).

Lisez aussi: Le projet d'électricité à double combustible de Malicounda au Sénégal est achevé à plus de 95 %

Ils éviteront également 89,000 2 tonnes d'émissions de CO30 chaque année et contribueront directement à l'objectif ambitieux du pays de porter à XNUMX % la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique.

Les centrales font partie de l'initiative Scaling Solar dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, menée conjointement par les autorités sénégalaises et le Société financière internationale (IFC), qui vise à promouvoir l'investissement dans l'énergie solaire. Les autres contributeurs clés de l'initiative sont FONSIS, ENGIE, Meridiam, Proparco et le Banque européenne d'investissement (BEI).

Proparco est une filiale de l'Agence Française de Développement (AFD) qui contribue au financement et à l'accompagnement d'institutions financières et de projets d'entreprises privées notamment en Afrique, en Asie, en Amérique latine et au Moyen-Orient.

92