La centrale solaire de Kita dans la région de Kayes au Mali a été mise en service

Accueil » Actualité » La centrale solaire de Kita dans la région de Kayes au Mali a été mise en service

La centrale solaire de 50 MW de Kita, construite sur un terrain de 100 hectares à Kita, à environ 180 kilomètres à l'ouest de Bamako, dans la région de Kayes au Mali, a été mise en service et entièrement connectée au réseau électrique malien.

Construit dans le cadre d'une concession de construction, de propriété, d'exploitation et de transfert de 30 ans, et détenu par la France Groupe Akuo Energy avec le développeur de projets d'énergie propre au Royaume-Uni PASH mondial, le parc photovoltaïque (PV) vendra l'électricité qu'il produit dans le cadre d'un contrat d'achat d'électricité (PPA) de 28 ans avec la compagnie nationale d'électricité Énergie du Mali.

On estime que sa production annuelle est suffisante pour fournir de l'électricité à au moins 120,000 52,000 foyers locaux, compensant ainsi plus de 2 XNUMX tonnes d'émissions de dioxyde de carbone (COXNUMX).

Une composante essentielle du développement économique et social

La centrale solaire de Kita augmente non seulement activement le taux d'électrification du pays, mais elle est également une composante essentielle du développement économique et social. La mise en service réussie de l'usine est une étape vers la réduction de la dépendance du pays aux combustibles fossiles importés.

Lire aussi: Début de la construction de la ligne de transport d'électricité Sikasso-Bamako au Mali

La centrale solaire intègre également une dimension agricole et sociale grâce à laquelle une parcelle de cinq hectares a été aménagée à côté de la centrale solaire afin que les personnes vivant à proximité de l'installation puissent faire pousser des cultures. Des formations aux techniques d'amélioration de l'agriculture biologique sont également dispensées par les équipes de la Fondation Akuo.

Pendant la phase de construction, le projet a créé jusqu'à 350 emplois locaux et il a créé des emplois à long terme pour environ 120 femmes, mais ce nombre passera progressivement à 200.

Le coût et le financement du projet

Le coût de construction de l'installation était supérieur à 96 M $ US qui ont été mobilisés avec le soutien de partenaires tels que le Banque Ouest Africaine de Développement, la Banque nationale de développement agricole du Mali, FMO la Société néerlandaise de financement du développement, et le 'Fonds d'infrastructure pour l'Afrique émergente géré par Ninety One.