Le Libéria recevra 50 millions de dollars pour la construction de la route Sasstown-Klowein

Home » Actualité » Le Libéria recevra 50 millions de dollars pour la construction de la route Sasstown-Klowein

Le Libéria devrait recevoir 50 millions de dollars Banque de la CEDEAO pour l'investissement et le développement (BIDC) pour la construction de la route Sasstown-Klowein dans le sud-est du pays.

Le président de la BIDC, M. Bashir Mamman Ifo, a approuvé les fonds et a déclaré que le financement couvrira les travaux de génie civil pour environ 50 km du projet, entre autres éléments cruciaux de la construction routière du secteur public.

En ce qui concerne la mobilisation des ressources, M. Ifo a souligné qu'il s'agissait d'un processus continu par lequel la Banque lève des fonds sur les marchés financiers de la région; d'Europe et d'Asie, pour financer des projets.

Lire aussi: La construction de la route Majanji-Busia est presque terminée

Banque de l'investissement et du développement de la CEDEAO

La Banque d'investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) est le bras financier de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), comprenant quinze (15) États membres à savoir, le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d'Ivoire, la Gambie , Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Sénégal, Sierra Leone et Togo.

La BIDC a pour mission de contribuer à la création de conditions favorables à l’émergence d’une Afrique de l’Ouest économiquement forte, industrialisée et prospère, pleinement intégrée dans le système économique mondial afin de tirer parti des possibilités et des perspectives offertes par la mondialisation.

La Banque intervient principalement dans les domaines suivants: infrastructures, transports, télécommunications énergétiques; agriculture et développement rural, secteur social; industrie, services (services financiers, ingénierie financière, hôtellerie / tourisme, etc.). La BIDC intervient à travers des prêts à long, moyen et court terme, des prises de participation, l'octroi de lignes de crédit et la mise en place d'accords-cadres de refinancement, d'opérations et de services d'ingénierie financière.

À ce jour, la BIDC a approuvé le financement de 278 projets en Afrique de l'Ouest, correspondant à 1.080 milliard d'unités de compte (UC), soit environ 2.5 milliards de dollars EU.